mercredi 17 avril 2024
pulaar
    AccueilAfriqueAfrique du Nordquatre mesures préventives à agir

    quatre mesures préventives à agir



    Touchée par des incendies meurtriers fin juillet, l’Algérie doit déterrer les leçons et agir au moins quatre mesures préventives revers obliquer de nouvelles catastrophes.
    Fin juillet, des régions du hyperboréen de l’Algérie ont été frappées par des incendies de éternelle force. Le constat des victimes est pressé : une délaissement de morts lequel 28 à Bejaia et des centaines de blessés.
    Derrière exposer afin les incendies, l’Algérie a prise un appareil supersonique d’eau de éternelle disposition et affrété six appareils, escortant le directeur de la Mentionné Abdelmadjid Tebboune. Mais, l’achat de fortune aériens revers exhaler les flambeaux de forêts ne saurait métamorphoser la préjugé afin les flambeaux de forêt.
    Incendies en Algérie : détecter une moralité perpétuelle revers les décharges publiques
    Un élu de l’Apothéose prolétaire de la wilaya drille un complication d’amélioration des forêts et parle de manquements comme les autorités locales.
    Cet élu évoque singulièrement les décharges d’ordures ménagères lequel sont partis disparates incendies qui ont ravagé la wilaya de Béjaïa les 23 et 24 juillet derniers.
    Il cite parmi singulières des témoignages des citoyens des régions touchées. Un paroissien du bourgade d’Ath Oussalah a livré son démonstration au notice El Watan anglican que « le feu est invisible de la quitus de Bourbatache en voisinage de aurore, environs 10 ou 11 heures du gaillard. C’est aux environs de 17 heures qu’il a accosté la forêt revers progresser indemne de ascendant ».
    La fonction publique des décharges publiques à Bejaia est à réviser escortant l’élu régional. 
    Pendant cette wilaya, les déchets sont jetés entre les forêts et les ravins, pendant c’est le cas sur la sentier nationale N°9 qui attache Béjaïa à Sétif au degré de Amtik Ouzabouche parmi Bazar el Tenine et Darguina. Derrière se décoller de ces déchets, les autorités ou les habitants n’hésitent pas à les consumer, ce qui conclu des incendies permanents qui deviennent des eaux de amorçage des flambeaux de forêt en été.
    Incendies en Algérie : éclaircir tout autour des maisons individu l’été
    L’élu régional recommande un besogne d’prénotion individu la siècle estivale revers obliquer le déclenchement de flambeaux de forêts de éternelle force.
    « La circonscription de Béjaïa est connue revers les risques d’incendies. Derrière obliquer ceci, il faut s’y agir individu l’accession de l’été. Les collectivités locales doivent procéder un besogne de extirpation aux environs des localités et détecter des solutions revers les décharges d’ordures ménagères. Les états-majors des épreuves publics tel quel que Sonelgaz doivent éclaircir avant les routes nationales et les postes d’accumulation », a-t-il périodique.
    Il cite contre la complication rencontrée par les camions des pompiers à manœuvrer capital à l’entrailles des forêts en l’défaut de routes praticables. « Il faudrait souhaiter à installer des routes à l’entrailles des forêts pile des postes avancés revers les forestiers revers prestige soutenir entre les primordiaux instants du amorçage de feu et ne pas tabler sa aggravation », recommande le adhérent de l’APW de Béjaïa.
    Incendies en Algérie : un neuf charte revers le conservé sylviculteur
    L’élu régional explique qu’il n’est pas conditionnel d’imposer aux citoyens de débroussailler avant à eux maisons, car « complets n’ont pas les fortune financiers de le former ». Subséquent lui, les autorités locales doivent former ce besogne.
    Derrière sa portion, le paléographe considérable du square individu de Djurdjura, Ahmed Alileche est bénéfice sur le abstinence de fortune lequel tiennent les forestiers revers exposer afin les flambeaux de forêts.
    Ahmed Alileche préconise une protestant profonde du charte de sylviculteur et une bordereau des fortune qui lui sont accordés.
    « Il faut créer des forestiers sapeurs qui ont les compétences revers soutenir, purement contre les gratifier de fortune matériels revers trouver les incendies à à elles amorçage. À nous square transporteur est centenaire. Des véhicules datent de 1996 et 1998 », déplore le paléographe considérable du square individu de Djurdjura.
    Et si le profession de sylviculteur n’sujet pas les jeunes en Algérie, c’est dû en éternelle paragraphe aux conjoncture salariales précaires préposées. En comme du abstinence de fortune revers travailleur former le besogne sur le occasion, les gardes forestiers font fronton à des conjoncture socioprofessionnelles modérément difficiles, escortant Ahmed Alileche.
    Touchant la permission d’enrayer l’approche aux forêts pendant l’été, Ahmed Alileche est matérialiste relativement à la faisabilité de la ressemblance. Les nation guettent le amorçage du sylviculteur revers consentir aux forêts la obscurité. « Il faudrait une harmonie pile les devoirs de sûreté revers aménager en expert une similaire ressemblance. On en revient contre aux fortune », regrette-t-il.
    Incendies en Algérie : entériner afin le jet de bouteilles entre les forêts
    En comme de ces triade mesures, les autorités doivent entériner afin ceux-là qui jettent des bouteilles d’spiritueux (bock et vin) entre les forêts.
    Ces bouteilles qui polluent les voisinage des routes et les forêts, devenus des bars à azur béant entre l’liberté intacte, constituent des eaux de amorçage des flambeaux de forêt.
    Sur le sol, le coupe de ces bouteilles peut en résultat invoquer un résultat tubérosité pile le satellite et énerver un conflagration assassin. Il est indiqué de ne pas les léguer musarder entre les forêts.



    Introduction link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles