dimanche 16 juin 2024
pulaar
    AccueilPolitiqueOusmane Sonko sur les territoire du Sahel : "Moi-même ne lâcherons pas...

    Ousmane Sonko sur les territoire du Sahel : « Moi-même ne lâcherons pas nos frères du Sahel »


    Le Antérieur consul sénégalais, Ousmane Sonko a, lorsque d’une conférence-débat, distinction le 16 mai à Dakar, instruit l’Couchant et l’Asie d’concerner prompts à fournir de critique, à se joindre de très hormis les mêmes épreuves. “Moi-même ne pouvons pas adopter que des problèmes politiques en continent soient réglés par les Africains sur géré visible en s’détériorant à des territoire frères et à à elles peuplement notamment, c’est décidé”, a-t-il lancé.
    L’bonhomme baraqué du climat Diomaye Faye, Ousmane Sonko incarnait avant les étudiants de l’Conservatoire Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), il avait à ses côtés, le Gaulois Blue-jean-Luc Mélenchon, arrivé à son supplique.

    S’adressant aux étudiants, le gagnant du Pastef a censuré ce qui se rigole aujourd’hui pendant les territoire du Sahel. Disciple lui, on a tôt coïncidence de obliger, d’rejeter, de placer des embargos sur les territoire du Sahel, “ce que nous-mêmes condamnons”, a-t-il justifié.
    Le Antérieur consul Sonko a juré décidé que des territoire africains fassent l’corps d’expulsion et d’proscription en continent africaine.
    A l’percevoir, aujourd’hui l’Asie a des problèmes en compagnie de des territoire qui se disent adeptes de haie magnanime et qui ne respectent pas forcément les menstruations de l’Alliance communautaire. Et que ce n’est pas pile tant que ces territoire sont mis en deçà boycott ou que les subventions européennes sont coupées.
    “C’est aussi nous-mêmes ne lâcherons pas nos frères du Sahel et nous-mêmes ferons très ce qu’il faut pile ragaillardir les garçon et à elles planter à nous harmonie”, a-t-il éclairé. Disciple M. Sonko, ce qui, aujourd’hui, condamne des régimes, considérés puisque militaires ou despotiques, sont mais en canter d’tenter lyrisme d’étranges qui ne sont pas démocratiques quand à elles rude s’y trouve pile corrompre du fioul ou des marchés.
    “Est-ce qu’à fuir de ce éventualité on peut preuve qu’ils se mêlent de très en compagnie de les mêmes épreuves, parfaitement pas”, s’est ombrage l’ennemi à l’archaïque dirigeant Macky Sall. Disciple lui, les problèmes internes aux territoire africains doivent concerner réglés par les citoyens de ces territoire. Certes, il y a eu des blessures d’Etat, certes, humain n’bouture la accomplissement du beigne d’Etat, purement “je refuse d’concerner de ceux-là qui analysent les symptômes et qui refusent d’éplucher les causes réelles”, expliquera-t-il.
    A ses dires, ces tergiversations pendant les prises de avis qui ont réalisé par calomnié une gracieuse concours de l’Couchant en l’opportunité l’Asie et la France au pupille de entiers ces peuples africains qui aujourd’hui vont aux mêmes écoles, suivent de la même allure l’cataclysme mondiale, sont également éveillés que très singulier saturé du monde. Et ceci a réalisé de circonvenir terriblement par la négative les rapports parmi l’continent et l’Asie. “Il nous-mêmes faut refonder ces rapports étant donné que nous-mêmes sommeils tenus d’concerner choeur et de apprendre choeur”, a octroyé le Antérieur consul Ousmane Sonko.
    Ibrahima Ndiaye
     
     
    Mémoires via Facebook :



    Prélude link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles