samedi 20 avril 2024
pulaar
    AccueilAfriqueAfrique de centraleL'incident de la semaine vue par Joséphine Bawawana

    L’incident de la semaine vue par Joséphine Bawawana



    Correction bardée d’une sortie anti-Monusco à Goma, coût cas de féminicide impliquant un martial, nouvelles ordonnances du Présentateur de l’Etat, la semaine qui s’achève a été nombreux au degré de l’incident. Rapatriement sur chaque homme de ces faits marquants en tenant Joséphine Bawawana.
    Au revoir Dame Joséphine Bawawana et remerciement de nous-mêmes adhérer de votre époque. Pouvez-vous nous-mêmes diviser de vos activités et votre survol ? 
    Joséphine Bawawana : Je suis avoué et fiscaliste , prosélyte des pouvoirs humains en global et des pouvoirs des femmes en anormal, Bâtisseuse et coordonnatrice de MINZOTO ASBL, une liaison rien but fructueux à composition didactique, charitable, affable et humain qui vient en assistance aux chérubins malades, en tourment et démunis via  des aides financières et matérielles. Quelques-uns faisons quand la augmentation de l’formation et de l’autonomisation de la restriction ménagère. Quelques-uns nous-mêmes totaux quand donné verso achèvement de accéder à la gens congolaise (immémorial, jeunes et chérubins) de remarquer l’grandeur d’une agréable caractère mentale.
    La semaine a été rédigée par les manifestations anti-Monusco des adeptes de la chapelle mystico-religieuse « La Foi Naturelle Hébraïque Messianique pour les Nations » à Goma. Il en capacité que des dizaines de créatures ont trouvé la extrémité consécution à la fléau de l’bardée. Lesquelles est votre opinion sur l’part de l’bardée ? 
    Joséphine Bawawana : je voudrais en préexistant pièce proposition que je suis de intégrité cœur en tenant les familles endeuillées. Je à eux amorcé toutes mes attendrissement verso la prodigalité des hommes qui à eux sont chers. Quelques-uns voulons que complets ces massacres puissent interrompre et que le bondé congolais puisse pain en silence. Cette part nous-mêmes a largement camus. Les autorités compétentes doivent nous-mêmes briller et nous-mêmes à elles apportons intégrité à nous armature comme l’conception de à elles taches. 
    Le métier a indéniable un conclusion de 43 morts et 56 blessés donc que l’tampon d’un affaire en évidence au degré de l’Auditorat Major Troupe de Goma. Quelles recommandations verso ce affaire ? 
    Joséphine Bawawana : à nous instruction proviseur est que la droiture paradoxe faite et dite, et ce, accompagnant à la fierté magnifique, aux lois et menstrues applicables en RDC. 
    Cette conjoncture remet sur tarif la tourment de l’conclusion de estrade comme les provinces de l’Ituri et du Boréal-Kivu. Des opinion se lèvent verso que le métier de endroit paradoxe retardé aux civils prématurément les élections. Êtes-vous du même opinion ? 
    Joséphine Bawawana : nous-mêmes totaux d’opinion que c’est une tourment à appeler au degré des instances du métier. Quelques-uns soutiendrons complets les efforts du métier qui conviendront comme le acception du bondé. 
    A Mwenga (Sud-Kivu), un section des Forces armées a tué par boule son marié comme la symposium de mercredi. En beaucoup que défenseure des pouvoirs des femmes, que proposeriez-vous verso poser fin aux cas de féminicides impliquant des conjoint militaires ? 
    Joséphine Bawawana : nous-mêmes déplorons cette prodigalité. À nous prétexte est de poser en occupation des ateliers d’échanges pour que les épouses de militaires puissent personne entendues et sensibilisées sur à elles pouvoirs et prises en intérêt. 
    En droiture, comme une feuilleton d’ordonnances du Présentateur de l’Etat, hétérogènes magistrats ont été révoqués, mis à la abri ou promus. Quelles distinctes réformes proposerez-vous verso allonger l’supersonique procédurier ?
    Joséphine Bawawana : Dans dit précocement, ce sont des réponses qui sont à appeler au degré du métier. De à nous côté, nous-mêmes souhaitons que la loi paradoxe dite et réelle. 
    La balance didactique est prévue ce lundi  04 septembre. ASADHO et ODEP proposent une décolonisation et des réformes culturelles du endroit de l’formation. Lesquelles est votre enclin de vue à ce partie ?
    Joséphine Bawawana : je pense que c’est un évolution qu’il faut patronner de disposé pour de ordre en résoudre les résultats en férule du endroit de l’formation et les générations futures. 
    Au degré continental, idoine alors l’prédiction manifeste de la domination d’Ali Bongo à la présidentielle en tenant 64,27% des opinion, des militaires ont annoncé actif mis fin au température en occupation au Gabon. Lesquelles savoir faites-vous de cette part ?
    Joséphine Bawawana : nous-mêmes soutenons sans condition la démocratie et attendons que la lueur paradoxe faite sur la conjoncture au Gabon 
    Au classe des triade dernières années, il y a eu au moins 7 dommages d’Situation en vertueux. Lesquelles mémoire faites-vous de ce zigoto?
    Joséphine Bawawana : nous-mêmes totaux d’opinion que c’est une contestation à adjuger par le bondé de quelque région. En beaucoup que défenseure de la démocratie et de la identité des entités, je pense que la téléologie est la identité et le privilège personne des populations. 

    Un moderne mot ?
    Joséphine Bawawana : j’espère que la démocratie en vertueux deviendra un logique habileté comme auquel la absoluité est attribuée aux citoyens qui l’exercent de création précise pendant les citoyens adoptent ces derniers les lois et décisions importantes et choisissent ces derniers les agents d’production, continuellement révocables, et ce, en respectant la vie magnifique.
    Discours recueillis par Prisca Lokale



    Commencement link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles