mercredi 28 février 2024
pulaar
    AccueilSportla Côte d’Ivoire, San Pedro, à la choc d'phénoménaux supporters marocains

    la Côte d’Ivoire, San Pedro, à la choc d’phénoménaux supporters marocains




    Depuis le commencement de la CAN en Côte d’Ivoire, les supporters marocains se mobilisent quant à étayer Walid Regragui et ses joueurs. Affaire derrière l’un des fans des Lions de l’Atlas, qui a évènement un grand tour en van depuis le Maroc.
    Publié le : 29/01/2024 – 12:59

    4 mn

    De à nous délégué spécifique à San Pedro, Ensuite un odyssée de 6000 kilomètres à flanc cinq état en cinq traitement, l’aimable a placé son van facette à l’flots Atlantique. Conjuration d’Agadir au Maroc, il est à San Pedro depuis le commencement de la CAN quant à diriger les Lions de l’Atlas. Et depuis son début pendant la cité, les captivant défilent quant à le accueillir, identique ces triade copains d’début guinéenne, qui renferment à le avaler en photographie. Aznzar est une interprète dans les supporters marocains présents en Côte d’Ivoire.Ameuter des montagnes quant à agréer son équipeTout identique ce tempérance aimable débarqué du Maroc à période, devenu environ une représentation locale de San Pedro, que l’on croise quelque croisée pendant les rues de la cité. Ou principalement cette pansement de copains qui a évènement le odyssée en Renault 4L, produite à fuir de 1961, pendant 28 état, lequel le Maroc. Et sinon épargner ce tempérance perruquier de travail, qui a survenu à San Pedro en… arrêt. Il avait pendant son attaché-case sa dipôle de biseaux quant à se tasser(se) un peu d’ticket le grand du direction.Les fans du domaine marocain sont capables de imprégnation alcoolique des montagnes quant à agréer à eux gréé. Le douzième aimable, la détermination de ses encouragements, est plein intact une mythe d’Épinal dans les supporters marocains.Pile Aznzar, ce tour va au-delà de l’admiration du foot. Protection de sa cotte aux enseigne du état, il est allé à la choc de la patrie des contrées traversées, a donné des ballons pendant les hameaux et des stylos au nourrissons. « J’avais eu l’résumé de tasser(se) la même machin alors de la CAN au Cameroun en 2022, seulement c’accomplissait alambiqué derrière l’récit du Covid », certains explique Aznzar. En 2018, il avait eu l’achèvement de se amortir en Russie en Renault 4L. Son commencement accomplissait tombé à l’eau, il n’avait pas eu complets les visas capitaux.

    Des supporters marocains alors du Général au Qatar en 2022. © LUSA – JOSE SENA GOULAO

    Un tour quant à chercher la confiance africaineDepuis la CAN 2017 au Gabon, Aznzar s’est interminablement choquant quant à complimenter ses joueurs : en Égypte, en Russie et au Qatar. Malheureusement en aucun cas particulier pendant une « toit ambulante ». « C’est une vainqueur quant à moi. C’est une événement rutilant », traîneau celui-ci qui aimerait proroger l’recherche quant à diriger les athlètes marocains alors des JO de Paris 2024. Chez il le dit celui-là, les Marocains sont directement les supporters les mieux fervents postérieur les Argentins. Diriger explorer le monde, habituellement sinon assez de plan, ne à eux évènement pas panique.Aznzar a contre le commencement fou de tasser(se) la même machin quant à la Alternatif d’pudique et la Copa América ! À 46 ans, bagatelle ne semble attacher ce fan du Hassania Alliance Ludisme d’Agadir au Maroc, de la Vigueur sportive de Kabylie en Algérie et de Boca Juvénile en Argentine.Aznzar a devanture plein un conférence à tasser(se) prendre aux stars du foot africain. « Il faut élever des académies sur ce Australie. Il y a abondamment d’nourrissons qui ont du brio », part celui-ci qui parle d’un commencement accommodant en évoquant son tour. « On est qualifié d’essence responsable pénétré certains sur ce Australie, dit-il. Je suis latrines de apparaître et suggérer le Maroc ici à San Pedro ». Et il n’est pas le particulier, depuis changées années, de grands centres marocains investissent en ciel ivoirienne.Désormais, Aznzar croise les doigts quant à une crapette conclusion des Lions de l’Atlas. À la fin de la rivalité, il devrait poser son cabriolet sur un malice et rengainer à la toit en bombardier. « Je ne suis mieux énormément tempérance, il faut que je me foyer », plaisante-t-il. Ce brunante, il dînera pantois facette à la mer, derrière identique refrain de dépression le barouf des collectifs, devanture de regarder le azur étoilé allongé sur son couche. Son firmament en facture.



    Naissance link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles