mardi 23 juillet 2024
pulaar
    AccueilAfriqueAfrique de l'ouestÀ la Une: la pause de RFI et France 24 au Niger

    À la Une: la pause de RFI et France 24 au Niger



    « Les acteurs des médias nigériens en appellent au entendement des responsabilités », s’scandalisé Mouryya, La Représentant du Niger. « La pause de ces double médias, et à eux comparaison autre, est un terriblement fâcheux test verso la vie des médias nigériens. Ils sont des acteurs majeurs en amplitude de irritation, ils peuvent associer à embraser profitablement les défis et éveiller les offres de pourparler économie », repousse Mouryya, qui se histoire l’fait des protestations de RFI et France 24, auquel s’indignent « de la abrogation injustifiée de à eux généreux programmes en sens du assistance nigérien ».L’Écho Niger, de son côté, a fleuri de inoculer, rien recueils, la prétexte entière du « gouvernant abaissé » Mohamed Bazoum au Washington Post. « J’écris cela en aussi qu’répondant. Le Niger est attaqué par une junte martial qui guitoune de capoter à nous démocratie et je ne suis qu’un des centaines de citoyens qui ont été despotiquement et irrégulièrement emprisonnés. Ce fracture d’Point, s’il réussit, halo des conséquences dévastatrices verso à nous état, à nous land et le monde autoritaire », prévient Mohamed Bazoum.Conflit pénétré les juntes burkinabè et nigérienneL’un attiré un calot Afrique, l’hétérogène un calot astringent. Tamtaminfo chausse-pied en Une la photographie de la affaire pénétré double militaires, le gouvernant de la Transformation au Burkina Faso, le nautonier Ibrahim Traoré, et une délégation du Causerie citoyen verso la bâché de la tribu du Niger, plus à sa dominant le unanime de corporation d’bardée Salifou Mody. Tandis de cette affaire, il a singulièrement été sujet des « sanctions de la Cédéao » et de « l’occasion d’une interférence martial ». « Moi-même ne souhaitons pas que le Niger devienne une dépêche Libye », a sincère le unanime Mody.Le Niger quand à la Une de Wakat Séra au Burkina Faso. « Un fracture de kandjar caractéristique mauvais a été planté entre le dos de la démocratie nigérienne, replongeant le état entre la crépuscule noire d’incertitudes », idolâtré Wakat Séra, qui souligne que « la junte martial dirigée par le unanime Abderahamane Tiani n’est notablement mieux impute à procéder apparat béotien ! Les militaires qui annoncent possession entrepris le prestige au Niger peuvent supputer sur le support des voisins burkinabès et maliens ».La séparation d’Henri Konan BédiéUne sujet en Une de Abstinence terre : « Laquelle lignée verso le PDCI ? Les cadres du Absent démocratique de Côte d’Ivoire ont accueilli Cowppli-Bonny Kwassi Alphonse quand gouvernant par ersatz. Un alignement verso conserver la continuation, ci-devant que ne s’abuse l’réel bagarre de patrimoine », quelques-uns dit le billet. « L’intouchable meneur du PDCI cordelette subséquemment lui des militants affligés et un excusé miné par les divisions. »Ces dernières années, des tensions sont apparues au abondant baie sur croupe de guerres de clans verso sa patrimoine, à tel lieu qu’il avait dû plagier à l’variation ses troupes le 29 janvier neuf, tandis des vœux du Nouveau An du excusé à Daoukro. « J’voyageur mieux principalement entiers les responsables à procéder masquer les divergences, à expirer les intrigues déconcertantes et à se libérer au besogne », avait-il déformé.La perfection du Maroc parce que la Colombie au International fémininL’Position regarde la articulation à l’organisateur de la méthode marocaine, Reynald Pedros, extasié : « On est le rudimentaire état berbère à se titrer verso les huitièmes de dénouement d’un International femelle, et c’est sûrement casuel. Les joueuses ont pénétré qu’elles-mêmes peuvent batailler plus les meilleures. J’espère que ce concours sera le débarquement d’une exquise fantaisie ». De son côté, Le Clébard salue la subside d’Anissa Lahmari, favorite meilleure joueuse du concours : « Miss a aveuglé la affaire de son disposition, lui-même a voué la perfection au Maroc ». Anissa Lahmari qui se réjouit de voir la France d’Hervé Fennec au autrui campanile. « Cependant laquelle que amen l’soldat, dit-elle, on détritus concentrées. »



    Montée link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles