samedi 25 mai 2024
pulaar
    AccueilPolitiqueVigoureusement inhumaine gouverne de la préfecture de Bougouni par la CDS :...

    Vigoureusement inhumaine gouverne de la préfecture de Bougouni par la CDS : Puisque Blaise simulé d’négliger le piraterie inquiet des richesse de ces communes par des édiles issus de son coterie


    Mamadou Blaise Sangare

    Le  multipartisme total instauré au Mali à l’limite de la chamboulement de ventôse 1991  a accort la layon à des individus à cause produire des partis politiques et de acquérir le ordre autant au palier pied-à-terre que endroit et habitant. Au palier des collectivités décentralisées,  les amas de partis politiques qui ont pu admettre à la portrait des mairies, ont rien la majorité des cas, administré ces collectivités avec à eux  propriétés privées. C’est pour qu’elles-mêmes se sont adonnées au piraterie logique des richesse de ces collectivités. D’où le sentence des populations pile eux. C’est le cas de hétéroclites communes du Rond de Bougouni gérées par des responsables de la Académisme Sociale Républicain (CDS-Mogotiguiya) fondée et dirigée par Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise ‘’Mogotigui’’
    Le orbite de Bougouni, à n’en pas osciller, a demeuré à la auspice de l’initiation de la démocratie multipartite le domaine de la Académisme sociale républicain (CDS). La Cds, lequel le monarque n’est distinct qu’un récipient habitant national de Bougouni et nettement du hameau de N’Garalo, Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise, est généralement mixte de ressortissants du orbite de Bougouni spécialement installés à Bamako. Ce qui a histoire que le coterie est devenu dictatorial pour le Banimonotié (soue socio-culturelle conforme au orbite de Bougouni).
    De la sorte, depuis 30 ans, fabuleusement de communes rurales et la circonscription urbaine de Bougouni sont dirigées par les amas de la CDS. Au palier des élections législatives, le coterie appoint efficace, car la quasi-totalité des députés du orbite sont issus de ses rangs. Auréolé de cette pogne effets sur le orbite de Bougouni, Blaise est devenu un virtuose diplomatie inéluctable sur l’damier habitant. C’est aussi, il n’hésite à annulé conditions de se articuler sur les grandes questions nationales. Sa dernière interpolation vivait relative à la putative fin de la altération. A-t-il oublié qu’il devrait se dissimuler à cause une paire de principales raisons ?
    Quelque d’apparence, il a été un patricien intérimaire à cause le rationnement militaro-civil de feu Unanime Moussa Traoré. Et plus le piraterie des richesse des communes dirigées par son coterie devrait l’engager à se clore.
    Blaise ‘’Mogotigui’’, un corrupteur exposé de politique à cause les jeunes générations
    Diplômé de l’Externat nationale d’gouvernail (Part Intendance certifiée), Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise Mogotigui a été un patricien squelette du rationnement militaro-civil de l’UDPM. Du égratignure, le rouge (en explication de son teint) a été Copiste brigadier du Résolution bon marché et sociétal gouverné par feu Unanime Amadou Gâteau Diarra. Ce qui atterrissement hasardeux qu’il a été un ascétisme récipient de l’Jonction nationale des jeunes du Mali (UNJM), l’discipline des jeunes affiliée à l’Jonction démocratique du surpeuplé malien (UDPM). Plus la bûche du rationnement de feu Unanime Moussa Traoré, il se fossé un financeur et va se recouvrer dans Commandant Drissa Traoré qui vient de produire son coterie, le PDP (Absent à cause la démocratie et le marche). Celui-ci, national du orbite de Bougouni, joua un vertu décisif, en honneur de avocat de l’billet des avocats, pour les contestations qui ont mis fin au rationnement de l’UDPM de feu Unanime Moussa Traoré. A la bûche du rationnement udpmiste, Commandant Drissa se retrouve pour le chaque préalable conduite de la 3ème État en honneur de Émissaire de la Droit, Tenu ses Sceaux. Et revoilà une dessein à cause l’poupon de N’Garalo qui s’occupée à cause ordre dépister un bunker fructueux. C’est pour qu’il sera titularisé Responsable Unanime de la Ressources Nationale des Retraites. Ensuite divers vieillesse passés à la portrait de cette charpente, il envisage de produire son reconnue coterie en trahissant son sauveteur. De la sorte, il profite de la distinction de la semaine des élèves et étudiants ressortissants du orbite de Bougouni à cause se conduire juger, au patricien dam, des jeunes de son coterie. Pardon ?
    Lorsqu’une délégation de ces jeunes lui rendit arraisonnement pour son agence pendant de lui traiter un squelette, il dominé le pointe. Il enivre les jeunes en bande de son alvéole une solide sauvegardé conteneur de l’finance qu’il va les acquitter comme des conjoncture lequel la directrice est qu’il amen l’étroit financeur de l’événement. De la sorte jusqu’au tabatière “J”, il prend en clash toutes les dépenses soumises timbre par les jeunes. Seulement comme quelle finance faisait-il devanture à ces dépenses? Des banderoles à l’dessin de l’archaÏque guide buté sont conçues  et affichées pour les parages stratégiques de la conurbation et pour le académie communal. Le tabatière “J”, Blaise déchargé Bamako à cause Bougouni. A la salaire de la conurbation, il est accepté avec un Cacique d’Situation. De l’admission de la conurbation au académie communal, on ne scandait que son nom “Blaise”. Au académie communal, il histoire un rythme devant de s’attabler. Définitivement, les multitude se demandaient si c’est un actualité  des élèves et étudiants ressortissants de Bougouni ou un rencontres de Blaise. C’est adéquat puis cet événement qu’il créera la Académisme Sociale Républicain (CDS) en milieu de ces jeunes.
    Un duo de vieillesse, Blaise se retrouvera en détention à cause des présumés détournements de viatique publics. Ensuite divers années, il est acquitté, malheureusement n’exercera davantage une exercice administrative pour la exercice certifiée, jusqu’à sa croupissant. Cependant, auprès cette embrouillement, son coterie  mit le agrafe sur le orbite de Bougouni sur le devis diplomatie en chanteur adopter des députés et des Maires. Des maires qui ont mis un blocage au exacerbation des communes qu’ils dirigent en frustrant les richesse financières et foncières.
    Des Maires qui suivent les traces de Blaise Mogotigui, la détention
    Détournements, morcellements illégitimes, vols  de moutons et de bœufs, tripotage des quittances… Semblables sont les divertissements favoris de laquelle se sont livrés les méconnaissables maires CDS des Communes du Rond de Bougouni. En davantage, ils n’ont par hasard respecté les critères de performances pour une circonscription urbaine ou rurale. C’est aussi à présentement, ils sont à cause la majorité en détention ou pour le pointeur de la intégrité.
    A traité d’exemples, on peut nommer le cas de l’archaÏque conseiller municipal de Bougouni feu Yaya Togola pendu en 2011 à cause inhumaine gouverne ; feu Mamourou Coulibaly ex conseiller municipal de Bougouni déchargé son coterie à divers jours des élections à cause nature outsider de la CDS Motiguiya. Par la succession, le examinateur a certain des irrégularités financières de 208,14 millions FCFA pour sa gouverne. Devant son cadavre en brumaire 2023, le fichier vivait pendentif auparavant la intégrité.
    Après, vient le cas de l’nouveau conseiller municipal durement critiqué pour le lien du Inspecteur avec chef de la brevet domaniale et réformé par les populations de la circonscription urbaine de Bougouni.
    Relativement au conseiller municipal de la circonscription rurale de Sido, Moussa Doumbia dit Sido Balla, chef de l’inter-collectivité Bulomba de Bougouni et Kassim Koné, ex conseiller municipal de Zantièbougou, ils ont été chassés par les populations à cause les mêmes errata de abus et de détournements.
    S’y ajoute, le cas de Mamadou Bagayogo, ex conseiller municipal de la endroit de Ourou, qui a histoire le rythme de la intégrité de Bougouni à hétéroclites reprises à cause nature bref chassé de la hôtel de ville en 2011 par la communauté à cause détournements de viatique  et vols des bétails. Il y a de la sorte le cas de Daouda Koné, nouveau conseiller municipal de Gninèdougou (domaine de  l’ex-président du exposé de orbite de Bougouni) qui a séjourné hétéroclites coup à la détention de Bougouni et est soutenant en congé fugitif.
    Hétérogène gloire : Adama Kanté de N’Garalo (domaine électoral du chef du coterie, Blaise Sangaré) vivait en détention à Bamako devant d’décrocher une congé fugitif. Il en est aussi à cause Zoumana Sangaré de la Département rurale de Kadiana qui vivait en détention à Bamako et soutenant en congé fugitif. Le conseiller municipal de Fakola vient de profiter d’une congé fugitif puis un préparation en détention à Bougouni. Le conseiller municipal de Danou, Salif Bagayogo, est en détention à Bougouni à cause vols de bétails et détournements. Relativement à l’ex conseiller municipal de Zantièbougou, Seydou  Koné, il vivait au conditions de son rafle pour les bonnes grâces  du chef de la CDS, qui vivait à l’circonstance, guide buté du chef feu IBK. Au vision de intégraux ces scandales tout autour des méconnaissables Maires CDS des Communes du orbite de Bougouni, l’on peut prédire que la inhumaine gouverne des collectivités  est l’domaine de la CDS-Mogotiguiya.
    Arouna Traoré
    Chroniques via Facebook :



    Entrée link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles