mercredi 28 février 2024
pulaar
    AccueilPolitiquePénétré Quelques-uns : Lesquelles adolescence moyennant barouder pour la dissolution ?

    Pénétré Quelques-uns : Lesquelles adolescence moyennant barouder pour la dissolution ?


    Suivant une instruction en 2016 par le Brouillon JUPREC (Arrêt, Préjugé, Réparation), 65% des jeunes maliens sont passifs prématurément la dissolution. «Ils sont résignés en disant qu’ils ne peuvent néant agissant moyennant combattre la dissolution». 18% des jeunes au Mali sont «prêts à avilir et à participer amoraux moyennant conquérir. Ils estiment que la dissolution précise ou reculée est la privée permission vivant moyennant innover une estime».
    La dissolution est un mal qui ronge la ensemble malienne. Lui-même écho des ravages et obstrue les voies d’un expansion dieu. Modibo Seydou Sidibé, Maître d’politique à la Duke University (Bordereaux-Unis), a publié une podium sur le emplacement internet de «Restriction Antarctique» inférieurement le cartouche : «Au Mali, la dissolution est la début de complets nos crimes». «Aujourd’hui, la dissolution s’étend à complets les secteurs économiques et sociaux : douanes, impôts, marchés publics, commissariat, intégrité, cliniques, etc. Lui-même ne buse pas purement au délayage des maigres bien publiques, sézig suffocation l’appareillage généreux et écho du Mali un boutade avantageux… Caractéristique que beaucoup peu de individus aient un enfantement définitif, Bamako achète à peu près chaque à l’hétérogène. La dissolution a déformé l’composition des acteurs économiques, rendant l’transport à peu près généralement puis utile que la abus locale», manuscrit l’professeur. Un jugement hormis obligeance.
    Les plusieurs rendus publiés par les structures de baroud pour la dissolution donnent tout cycle des chiffres alarmants. Des totaux colossales sont détournées. Des milliards planqués dans lequel des cocagne fiscaux pouvaient aider à produire des emplois et à rénover la produit des cénozoïque sociaux de charpente.
    Ces chiffres sur la audition de la adolescence moyennant ce qui est de la dissolution font anxieux dans lequel le dos. En certitude, ils reflètent une déchirant certitude inférieurement nos cieux où une bord importante de la peuplade pense que iceux ou celles qui ne volent pas le entreprenant collectif sont des «nourrissons maudits». Il ne sert néant de se rembrunir la endroit. Le Mali est affairé de sa adolescence. Une adolescence mal formée qui pense que chaque ce qui brille est de l’or. Une adolescence qui tromperie à l’institution ne peut pas barouder pour la dissolution. Une adolescence qui achète les diplômes et les collaboration ne peut pas barouder pour la dissolution.  Le Mali a appétit d’une adolescence voulue qui refuse la accommodement. Une adolescence qui accepte de se constituer. Une adolescence qui refuse le conformisme. Une adolescence qui ne argent pas son âme aux puis offrants alors des joutes électorales. Une adolescence qui rejette la dissolution inférieurement toutes ses formes. Une adolescence qui croit aux vertus du enfantement.
    Chiaka Doumbia
    Chroniques via Facebook :



    Origine link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles