mercredi 28 février 2024
pulaar
    AccueilSportpardon le Sud-Africain Ronwen Williams a écœuré le Cap-Piquant aux tirs au...

    pardon le Sud-Africain Ronwen Williams a écœuré le Cap-Piquant aux tirs au but




    L’prude du Sud a refoulé le Cap-Piquant, chahut 2 février à Yamoussoukro (0-0, 2 tirs au but à 1), en quarts de dénouement de la Automobile d’prude des nations, absolution spécialement à une pension indispensable de Ronwen Williams. Le bébé des Bafana Bafana a repoussé quatre tirs au but. Et ce n’est dû ni à la prérogative, ni au opportunité.
    Publié le : 04/02/2024 – 14:45

    4 mn

    De à nous ambassadeur unique à Abidjan,Enoch Godongwana va-t-il renier le administration sud-africain au faveur d’un footballeur ? Soyons réalistes : c’est peu envisageable. Pourtant à Yamoussoukro, au part d’une oblongue session indécise, Hlompho Kekana, le élément de situation de l’armé d’prude du Sud de football, a suggéré envers originalité, uniquement principalement à foison de admiration, un bleu nom vers camper le fort de nonce des Fiscalité de son peuplade.Lors que les Bafana Bafana venaient de se intituler vers les demi-finales de la CAN 2024, Kekana a chance le instigateur du partie gagné grâce à le Cap-Piquant, Ronwen Williams : « C’est un bébé de distinction mondiale. Je pense qu’il devrait futur nonce des Fiscalité, il sauverait l’politique sud-africaine ! »À annihiler aussiCAN 2024: l’prude du Sud remercie son bébé, élimine le Cap-Piquant et rangée en demi-finaleUne triomphe écho à un tel niveauLe butin d’Bonasse du partie a été répit au guichetier sud-africain, même si l’intéressé a favori implanter en monsieur le vague. Pourtant pardon désigner un divers compétiteur, beaucoup le mentor a étincelé sur la végétation ? Ronwen Williams a gardé sa gloriette inviolée comme les 90 minutes constitutionnels, comme endéans la allongement. Et puis, ce fut l’temps du spectacle à l’vieillerie de la séminaire des tirs au but.Bebe, Willy Semedo, Laros Duarte… Les triade élémentaires tireurs cap-verdiens ont obstiné sur le bébé de l’prude du Sud. Intégraux ont mitraillé côté maladroit et complets ont échoué. Bryan Teixeira a allusivement conservé l’souhait en inoubliable finalement vers les Requins bleus, à à eux quatrième crayonne, et ce, puis que les tireurs sud-africains venaient d’racler une paire de mésaventures. Pourtant Ronwen Williams présentait comme un balance de absolution chahut soirée. Et Patrick Andrade, le cinquième et frais amplificateur cap-verdien, a vu le mur des Bafana Bafana chasser sa crayonne à honnête et par conséquent porter l’prude du Sud comme le frais direct.Quatre tirs au but repoussés sur cinq, hormis l’nanti d’un aïeul et hormis allongement fors récipient, c’est une triomphe phénoménale. Pour les grandes compétitions de football (Automobile du monde, Euro, Copa America…), c’est même jeune. Les statisticiens ne retrouvent en total cas pas courbe d’une triomphe encore phénoménale que celle-ci de Williams.« Vous-même pouvez heurter un tir au but, uniquement quatre… Ce n’est pas de la prérogative »Hugo Broos, le sélecteur de l’prude du Sud, refuse de converser de prérogative. « Nous-même avions un extraordinairement bon bébé aujourd’hui. Si toi-même arrêtez quatre tirs au but, ce n’est davantage de la prérogative. Vous-même pouvez en heurter un, uniquement quatre… Ce n’est pas de la prérogative. Il n’a pas aventure que ça, il certains a encore sauvés une paire de minutes monsieur la fin des 90 premières minutes, puis qu’il présentait distinct frontispice au compétiteur cap-verdien », a carré le scientifique à la zèle puis le contusion de pipeau terminal.Ronwen Williams, le instigateur crépusculaire, a gracile à lier le stuc des Bafana Bafana à ce bonheur. Le bébé du Mamelodi Sundowns a caractéristique carré que « total le excellence revient aux analystes ». « Ils m’ont préparé. Ils ont récupéré tant de vidéos. On a contraint les plusieurs clubs des joueurs cap-verdiens. J’avais caractéristique bossé encore, on avait recommencé à l’patron. Pourtant ce n’est pas moi qu’il faut complimenter, ce sont les analystes. Et l’chef des gardiens encore. Ils m’ont donné à foison d’indices », a-t-il éclairé.
    « Mon interphone est soûl de vidéos de penalties. Ce n’présentait pas conciliateur de imaginer des images de différents joueurs, de certaines équipes total alentour du monde. Big up aux analystes ! Remerciement d’empressé préparé total ça. Ils ont aventure mon emploi. Au moins à milieu. Étant donné que je savais comme ci comme ça où tout compétiteur allait détacher », a supplémentaire Williams.Son chef fondamental a cédé encore le « accouchement extravagant » des analystes vidéodisque. Pourtant Hugo Broos rend témoignage à son frais glacis, qui avait déjà une excellente notoriété comme l’occupation des penalties et des tirs au but : « Donc des tirs au but, on peut proposition à un bébé « lui va détacher à honnête, lui va détacher à maladroit », et c’est l’opposé qui se conclusion. Ce sont les tirs au but. (…) Ronwen avait les informations. Pourtant à la fin, c’est lui qui fixe sur le circonstance. »Le Nigeria, luttant de l’prude du Sud en demi-finale (mercredi 7 février à Bouaké), sait à de laquelle s’en étreindre si oncques un penalty ou une dépêche séminaire de tirs au but devait aider.Allocution recueillis par Cédric De Oliveira, Martin Guez et Marco Martins.



    Naissance link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles