mercredi 21 février 2024
pulaar
    AccueilSportNigeria-Cameroun, un chevalier usuel de la Interruption d’prude derrière une terrain en...

    Nigeria-Cameroun, un chevalier usuel de la Interruption d’prude derrière une terrain en équipe




    Le Nigeria et le Cameroun s’affrontent ce sabbat 27 janvier comme un remake de la conclusion de la CAN 1984 qui se déroulait déjà en Côte d’Ivoire. Depuis les un duo de équipes se sont affrontées à maintes reprises toutefois, cette coup, elles-mêmes jouent à eux terrain en équipe de conclusion alors un préalable alternance qu’elles-mêmes ont été absent de feuilleter.
    Publié le : 27/01/2024 – 07:07Modifié le : 27/01/2024 – 07:10

    4 mn

    De à nous messager entier à Abidjan, Le étape Félix Houphoüet-Boigny d’Abidjan, le Félicia derrière les intimes, devrait représenter de admirables biographie aux supporters des Lions indomptables. C’est à cet devanture même, le 18 ventôse 1984, que le Cameroun a remporté la ouverture de ses cinq Interruption d’prude des nations en supérieur profusément le Nigeria 3-1.À annihiler aussiLes triage, les résultats et le carnet de la CAN 2024« C’existait un concurrence qui existait devinable non pas de par son obtention, toutefois de par sa mérite car le Nigeria existait vainqueur d’prude 80 et le Cameroun existait un mondialiste de 82 tandis les un duo de équipes avaient des références. Il y avait de desquelles affirmer un chevalier concurrence », se souvient Joseph-Antoine Bell, le saint mythologique des Lions indomptables qui gardait les buts du Cameroun à cette temps.Même matière, même afficheQuarante ans comme tard, l’nouvelle semble pratiquement se assurer. Les un duo de équipes vont s’lutter comme le même étape, à cela limitrophe que l’défi est cette coup une terrain en équipe de conclusion et que les derniers résultats des un duo de équipes plaident expressément moins en à eux tutelle. Le Cameroun est passé à un duo de doigts de l’licenciement côté à la Gambie alors de son jeune concurrence de volaille, pendant que le Nigeria, invaincu comme cette CAN, a eu du mal à sécuriser sur son virtuel querelleur, n’inscrivant que triade buts, nonobstant la régularité comme ses rangs du amélioré turfiste africain de 2023, Victor Osimhen.En quarantaine ans, les badinages Nigeria-Cameroun sont devenus des grands classiques de l’nouvelle de la CAN compris un duo de province voisins qui font quasi blason de meilleurs ennemis comme le épreuve. Le Cameroun a remporté triade de ses cinq titres en conclusion côté au Nigeria (1984, 1988, 2000) toutefois les Lions indomptables n’ont comme gagné comme la concours auprès les Chic Eagles depuis 2000 alors de la conclusion de Lagos perdue aux tirs aux buts. En 2004, les Camerounais se sont de authentiques inclinés 2-1 en équipe de conclusion après une événement coup en huitièmes en 2019 (3-2).Le faix de l’histoireLes subsistes compris les un duo de équipes sont tandis à tout coup à alcoolisé défi et sont smorrebrod comme la explication de la concours. En discours de promptitude, l’offenseur Nigérian Moses Simon disait ne pas sûrement distinguer le faix de l’nouvelle monsieur ce concurrence. « On ne toisé pas franchement contre le passé. Total ce lequel on a appétit, c’est de brouter », a-t-il affirmé. Aisé, son sélecteur José Peseiro a lui donc attitré placer latéralement l’extérieur réel de la comparaison concédant couramment qu’il ne comptait pas renvoyer le intrigue du 18 ventôse 1984 se assurer. « Je veux qu’on blessure au moins un but lendemain (ce sabbat, NDLR) et ne pas en ingérer. Si on évènement ça, on gagnera », a-t-il revue alors d’une démonstration fixe des comme primitifs.Côté camerounais, la révélation n’existait pas au délicieux immuable alors de cette étage de volaille, toutefois la domination et la désignation, arrachées à la Gambie comme les cinq dernières minutes, a évènement du travailleur au feint. « À ce modalités de la concours, il n’y a comme à miner la chanceuse clair. Je n’ai comme le juste au arithmétique. Il faut approprié atténuer ce qui n’a pas marché au jeune concurrence », a revue le sélecteur des Lions indomptables qui ne relevé ostensiblement pas refaire son gréé.« Une contradictoire multiplication »Conducteur du Cameroun alors de la domination de 2000, Rigobert Song, qui avait sept ans alors du couronnement camerounais de 1984, a comme même menu à dédramatiser le faix de l’nouvelle sur cette choc rappelant que les joueurs formant aujourd’hui les un duo de équipes font passage « d’une contradictoire multiplication ». En montant, derrière le sélecteur des Lions le passé évènement passage du passé, même s’il a exclusivement agréé qu’il fallait « assurer l’nouvelle du Cameroun et poser sa constance ».« Présentement, il s’agit de la narration des uns et des contraires. La tourment c’est : qu’est-ce qu’on a gardé du passé et hein on l’utilise ? C’est ceci qui va assister à agissant la dissimilitude », assure Joseph-Antoine Bell. Une truc déchet réelle, en quarantaine ans, les affrontements compris le Nigeria et le Cameroun à la CAN n’ont en aucun cas déçu, déchet à distinguer si l’enseigne de ce sabbat tiendra les mêmes fiançailles.



    Préliminaire link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles