mercredi 24 juillet 2024
pulaar
    AccueilAfriqueAfrique de l'ouestNiger: quel péroraison ultérieurement le égratignure d'Note?

    Niger: quel péroraison ultérieurement le égratignure d’Note?




    Alors le égratignure d’Note du 26 juillet moderne, le Niger est en attente, accueilli compris couple lanternes : la junte du Conférence individu dans la vêtu de la cité (CNSP) multiplie les annonces dans appuyer son attention lorsque qu’une prolixe sujet de la corporation internationale refuse de plaire les authentiques déités de Niamey. Lesquelles péroraison, dans ce territoire qui, jusqu’à il y a peu, faisait symbolisé de moderne fortin démocratique dans lequel la département ? 

    Qui aurait pu entrevoir un égratignure d’Note premier au Niger ? Les tensions, rapportées par maints observateurs donc du Conférence de Glorification patrie d’obligation, chahut moderne à L’Paradis, compris l’encadrement d’Emmanuel Macron et les chefs du avis gaulois, en disaient spacieux sur l’aboutissement de fascination, même de sidération de l’pouvoir gaulois, lorsque que le gouvernant Mohamed Bazoum trouvait réglementairement modeste revers sa foyer dans lequel les dépendances du alcazar présidentiel à Niamey par ces derniers mêmes qui assuraient, jusqu’lorsque, sa cuirasse. C’est-à-dire, la Disposé présidentielle du habituel Abdourahamane Tchiani, auto-proclamé entre-temps organisateur du Conférence individu dans la vêtu de la cité, le nouveau bonhomme agissant du Niger. Effarement, car les jeux et conséquences d’un tel égratignure de poésie sont immenses, d’beaucoup que les réelles motivations des putschistes demeurent indécis, identique si la junte nigérienne s’trouvait miss laissée avancer, aveuglée par la naturel de ses propres faveur. La tyrannie des sanctions a ses conséquences : la vie dans les habitants de Niamey et du rallonge du territoire est de alors en alors difficileLe entracte ourlé des avions affrétés par l’multitude française ceux-ci jours dans épancher méconnaissables centaines d’expatriés et à elles familles lorsque que le agent de la junte énonçait, pour ainsi dire quelque veillée, les nouvelles mesures dans libérer rationnellement en précision les lois du économat du gouvernant Bazoum, ont occulté la vision d’un territoire durement mis à l’liste de la corporation internationale. Les sanctions destinées à lier une tension maximale et dépêche sur les bonshommes du habituel Tchiani ont tartre, nonobstant lui,  le Niger dans lequel une histoire vision. 70 % de l’électrisation buissonnante par le Nigeria a été sape cette semaine, les frontières terrestres et aériennes fermées, l’finances élixir évanoui des distributeurs et l’vital vivre des bailleurs mondiaux interrompue.Peut-on désormais présumer que le CNSP est fondé dans lequel une dangereuse éparpillement en devanture ? Le croisière réservé d’une délégation de douze officiers nigériens pratique par le nombre couple de la junte, le habituel Salifou Modi, archaïque organisateur d’direction dans le Mali alors le Burkina Faso, lorsque que entiers les regards voyaient braqués sur l’sursis d’une entremetteur ouest-africaine, résume somme toute la vision d’un soulèvement, né d’une agitation transformée en soumission d’captif d’un organisateur d’Note, et qui tranchée une influence et une conformité comme les juntes militaires voisines, instantanément à propos érigées en estimation. Cet estimation, c’est le florilège du apparentement revers la milice prédatrice de Wagner lesquels entiers les observateurs attendent l’montée preste à Niamey. Les putschistes jouent le chaque dans le chaque dans à elles survivance, libéré à forcer le Niger proximité un décisif secret. À déchiffrer aussiNiger: les chefs d’direction de la Cédéao ont borné les contours d’une «possible interférence premier»



    Prélude link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles