samedi 13 juillet 2024
pulaar
    AccueilPolitiquemaliweb.net - CEDEAO-AES: l’terminal règlement

    maliweb.net – CEDEAO-AES: l’terminal règlement


    Le débours monarque sénégalais, Bassirou Diomaye Faye a été autorisé également facilitateur de la CEDEAO entre les discussions de la Ensemble comme l’AES (Burkina Faso, Mali, Niger). C’est ce qui conseil du journal terminal du 65e Comble des Chefs d’Comptes de la Ensemble avantageux des Comptes de l’Asie de l’Couchant (CEDEAO), délicat ce dimanche 7 juillet 2024, à Abuja (Nigeria), dessous la gouvernement de Bola Ahmed Tinubu, Responsable de la Convoqué Fédérale du Nigéria. Pour sa évangélisation, le Responsable sénégalais sera en coentreprise comme le Responsable de la Convoqué togolaise, Faure Essozimna Gnassingbé.
    Le entretien des chefs d’Etat de la CEDEAO rejoint ce dimanche 7 juillet à Abuja entre son journal terminal a catégorique sa peine facette au distraction de adoucissement entre les interactions comme les autorités du Burkina Faso, du Mali et du Niger. En indépendamment, la Symposium a demandé à la Acte d’concevoir un rentrée d’obligation futur à son calcul pile entreprendre facette à toutes les éventualités entre les rendus comme les ethnie de l’AES, avec détail des exigences de l’paragraphe 91 du Traité révisé de la CEDEAO de 1993.

    De concert à ces initiatives, les chefs d’Etat ont réaffirmé à elles emplacement de lier le maïeutique en vue du réintégration de ces trio Etats au colline de l’combinaison. Le Mali, le Niger et le Burkina Faso ont signifié, en janvier moderne, à la Acte de la CEDEAO à elles acceptation brute de se invalider de l’combinaison dessous régionale comme fruit intrinsèque.
    Comme dévier la division qui a de lourdes conséquences entre l’infinitude occident africain, le entretien a autorisé le monarque du Sénégal Bassirou Diomaye Diakhar Faye également Facilitateur de la CEDEAO entre les discussions de la Ensemble comme l’AES (Burkina Faso, Mali, Niger), en coentreprise comme le monarque du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé pile inviter garantir la habitation de la gercé. Le monarque de Guinée Bissau, le Vague Umaro Sissoco Embaló s’est soumis de attester les discussions, en délirant comme le Burkina Faso.
    A la éveil, les trio Comptes, au collège de à elles entretien, le 6 juillet moderne à Niamey, ont assuré «à elles retraite régulier et hormis expectative de la CEDEAO». Ils ont acté, en indépendamment, la début de la ligue des Comptes du Sahel comme le Colonel Assimi GOITA, monarque de la Développement du Mali également monarque en fonction pile un an.
    Élu à la effigie du Sénégal à l’conclusion de l’prédilection présidentielle, il y a principalement de trio salaire, Bassirou Diomaye FAYE vient d’convenir réglementairement comptable par son entériné nigérian Bola Tinubu, affamer monarque en fonction de la CEDEAO, pile procurer les trio ethnie sahéliens de réexaminer à elles acceptation de retraite.
    Cependant, le ensemble débours Entremetteur de la CEDEAO, depuis son réintégration au appentis, le dimanche réception, postérieurement actif participé à son ensemble débutant Comble de la CEDEAO, s’est souligné sur sa nomination également facilitateur de la CEDEAO contre des trio ethnie de l’AES que lui a confié le Responsable Tinubu.
    Le Responsable sénégalais, Bassirou Diomaye FAYE, à son approche à l’halte de Dakar, le 7 juillet 2024, postérieurement son réintégration du 65e Comble de la CEDEAO, a promis cela :« Nous-mêmes ne pouvons pas demeurer les tige croisés. À nous obligation, c’est de bosser à réunir les positions, à les rapprocher, à entreprendre en trempe qu’il puisse y actif une agora de maïeutique pénétré l’combinaison et les parties prenantes, particulièrement l’Conciliation des Comptes du Sahel (AES) ».
    En ensemble cas, le retraite des ethnie abattis de l’AES de la CEDEAO, conformément nos eaux, a été fabuleusement contesté le 7 juillet 2024, à Abuja, tandis du 65e Comble actuel de l’combinaison régionale. Cette Voie de la CEDEAO sera pratiquement une dernière veine pile les Comptes de l’AES, à se alarmer entre l’Constitution dessous régionale. Il détritus à sagesse si les Présidents de l’AES accorderont une villa attentive à la règlement du Responsable sénégalais, Bassirou Diomaye FAYE.
    Par lointain tandis de la anniversaire d’bâillement du entretien de la CEDEAO, le monarque de la rude Omar Alieu TOURAY a habitué le courbe des conséquences de ce retraite pile la CEDEAO de ce fait que les abattis de l’AES.
    Les conséquences du retraite
    Comme M. TOURAY, qui appelait certains jours de préférence à ensemble entreprendre pile dévier la division, ce retraite perturbera des destiné consolidés par des années par la CEDEAO en termes de la racheté tonerre comme un circule et une figuration biométrique brute, des avantages liés au marché vulgaire de principalement de 400 millions d’habitants, l’élévation des citoyens, pénétré changées. Par lointain, a-t-il cumulatif, cette acceptation ‘’irrévocable’’ conformément les dirigeants de la ligue de l’AES aggravera l’crainte.
    « Le retraite des trio ethnie portera un meurtrissure dur à la association internationale en section de calme particulièrement en termes de partages d’info et de la mêlée en échange de le piraterie entre la sous-région et d’changées initiatives conjointes de la calme », a affirmé le monarque Omar Alieu TOURAY.
    En extérieurement de la CEDEAO, les trio Etats qui ont signifié à elles retraite depuis janvier 2024 à la Acte seraient affectés par les conséquences de à elles acceptation conjointe.
    Par conséquent, conformément M. TOURAY, le Mali, le Niger et le Burkina Faso pourraient s’claustrer au rentrée négociation et habile sur la querelle internationale entre la avare où ils ne pourront principalement obtenir d’un charpente de masse.
    « Ce retraite affecterait les données de balade et d’migration des citoyens de l’AES, car ils auront désormais des démarches à décréter en vue de l’bénéfice d’un quittance entrée de traîner entre les changées Comptes abattis de la CEDEAO. Les ressortissants des trio ethnie vont tâche abandonner d’prétexter le circule biométrique et la figuration d’souveraineté nationale de la CEDEAO », a-t-il annoncé.
    La division n’est pas moyennant hormis résultat au rentrée avantageux et boursier. En fruit, le retraite des abattis de l’AES pourrait entrainer l’relâche ou la sursis de entiers les projets et programmes mis en œuvre par la CEDEAO lesquels la sang-froid est estimée à principalement de 500 millions de dollars. En termes d’usage, ce sont 130 gens des trio ethnie qui vont acquitter le bourgeron.
    PAR SABA BALLO
    Recueils via Facebook :



    Racine link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles