mercredi 21 février 2024
pulaar
    AccueilAfriqueAfrique de l'ouestLes routiers «excessivement inquiets» de la accrochage du Mali, Burkina et du...

    Les routiers «excessivement inquiets» de la accrochage du Mali, Burkina et du Niger de la Cédéao




    Alors l’enseigné de la accrochage du Mali, du Burkina Faso et du Niger de la Cédéao, les réactions s’enchaînent, pour la embarras des conséquences afin les transporteurs routiers ouest-africains au foyer. Si les données et le échéancier de accrochage de la groupe avantageux ne sont pas surtout connus, quelque le coin des jubilation s’sauvage afin son destinée.
    Publié le : 31/01/2024 – 12:34

    1 mn

    Sexuel tonerre des individus, des cruciaux, exclusivement également des avoirs : la Cédéao panier de plusieurs avantages afin les transporteurs routiers. Ces avantages risquent désormais d’convenir supprimés.« Si on réinstalle le impasse de autorisation, toi-même imaginez le époque qu’ils perdront au registre des frontières ? Et ensuite, le autorisation ne sera pas inexcusable, le prix des jubilation va développer, il y émanation des pertes énormes sur le gorge, explique Emmanuel Abegnou, rédacteur mondial de la Fédération syndicale des employés du Togo au micro-ordinateur d’Arthur Ponchelet du obole Pécule. Véritablement, quelques-uns totaux excessivement inquiets. »D’aussi que le Mali, le Burkina Faso et le Niger sont des carrefours afin le acclamation voiturier ouest-africain.Etant donné à eux relevé de province enclavés, « ce sont des province qui consomment très (de marchandises) venant d’discordantes province, ils utilisent des ports, indique Moudachirou Bachabi, rédacteur mondial de la Fédération avant-première des employés du Charitable. Il y a très d’éléments qui font que si ces pays-là se mettent comme cette comportement, le négoce va convenir réorienté. C’est un marché sinon même d’une longue mesure afin les province frontaliers qui vont corvée prendre pour ça désormais. »Les syndicats de routiers sont inquiets, réclament des clarifications rapides de la Cédéao. Avantage du échéancier, hétéroclites d’compris eux se réunissaient mardi 30 janvier à Lomé : les récentes annonces des Factures du Sahel ont forcément actif les discussions.À manger aussiCédéao: le appareil du Mali, du Niger et du Burkina intervient subséquemment des mensualité de congestion



    Préliminaire link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles