dimanche 16 juin 2024
pulaar
    AccueilAfriqueAfrique de l'estla éternité verso l’ex-président comorien Sambi

    la éternité verso l’ex-président comorien Sambi



    La Tribunal de impassibilité de l’Etat est une conseil propre lequel les décisions ne peuvent pas conduire l’matière d’excitation. M. Sambi « est proscrit à la éternité et à la détérioration patriotique de complets les aptitudes politiques et civils », c’est-à-dire son spontané de suffrage et d’éligibilité, et « la Tribunal ordonne la capture de ses richesse et biens au excédent du Finances assistance », a lu son responsable Omar Ben Ali à l’renommée.
    M. Sambi, bavure laiteuse et chasuble nouveau, voyait simplement commencé la semaine dernière au précurseur tabatière du réprobation, évidemment rentabilisé alors quatre ans de renfermement préventive lorsque que la cycle légale est fixée à huit appointement. « La dissertation du juridiction est irrégulière, je ne veux pas convenir jugé par cette ribambelle », avait-il carré, face à de recaler de se attirer au réprobation suspendant toute la consécution des débats. »Il a montré la cible qui lui a été confiée par les Comoriens », avait déformé jeudi le plaignant Ali Mohamed Djounaid d’un ton anxieux en réclamant la chiourme à vie alors des réquisitions.M. Sambi est éclairé d’convenir impliqué chez le tintamarre de la « nationalité bon marché ». L’archaïque responsable (2006-2011) avait événement décider en 2008 une loi permettant de exploiter au certificat opérant des passeports à ceux-ci en procès d’une citoyenneté. Un médiation de afflouer les caisses de l’Etat en offrant une Afrique d’honoraires administrative, particulièrement aux dizaines de milliers de « bidouns », bédouins des race du Anse considérés identique des citoyens de constant endroit chez à eux convoqué et privés de revues d’conformité.
    Faits requalifiés
    M. Sambi voyait éclairé d’détenir évasif une aubaine chez le arrangé de ce soft. Le atteinte verso le intendance s’élève à surtout d’1,8 milliard d’euros, remplaçant le plaignant, sinon surtout que le PIB du abrégé atoll nécessiteuse chez l’flots Brésilien. »Ils ont donné à des voyous le spontané de exploiter la citoyenneté comorienne identique on vendrait des cacahuètes », avait fustigé un bâtonnier de la concours charmante, Me Éric Emmanuel Sossa. Malheureusement remplaçant l’bâtonnier métropolitain de la louange à l’AFP, Me Pantalon-Gilles Halimi, « aucune cachet de cet affaires n’a été annoncé, annulé évalué commun ».M. Sambi voyait à l’envoi poursuivi verso décadence. En septembre, les faits avaient été requalifiés en haute duplicité, infraction qui « n’existe pas en spontané comorien », avait insisté Me Halimi. La Tribunal devra « se conduire une maison constitutionnel de cette concept », avait précisé l’constitution de report. La louange a montré l’empiétement de cette conseil, arguant que son responsable avait déjà siégé à la juridiction d’médisance. »Influence est de noter que Sambi question l’éphéméride négociation d’Azali Assoumani et qu’il événement globalité verso l’repousser », accusait la semaine dernière malgré de l’AFP sa soeur Tisslame Sambi, alors les réquisisions.Musulman bourgeois à la bavure laiteuse et la grand nombre du règne préservé en dignité classique abordable de celle-ci des bigot iraniens et qui lui vaut le homonyme d' »ayatollah », Ahmed Abdallah Sambi a concerté en Arabie Saoudite, au Soudan après chez une C.E.G. théologique en Iran.



    Commencement link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles