mercredi 28 février 2024
pulaar
    AccueilSportHugo Broos en cible quant à le football sud-africain

    Hugo Broos en cible quant à le football sud-africain




    L’Antarctique du Sud affronte le Cap-Amer quant à une empressement en demi-finale de la CAN 2024, le 3 février au palissade Charles Konan Banny de Yamoussoukro. Une coïncidence qui est l’veine de refaire envers un passé étincelant quant à les Bafana Bafana, beaucoup que d’tendre une programme d’légende aux joueurs de Hugo Broos. Le trieur belge voit ainsi la CAN identique un batoude quant à ses personnalités.
    Publié le : 03/02/2024 – 08:00

    3 mn

    Hugo Broos l’a déjà affermi, subséquemment cette CAN, il prendra sa habitation. Finalement non, quant à essence mieux serré, le spécialiste quittera les récifs de accédé « subséquemment l’Antarctique du Sud » – son protocole brusque jusqu’en 2026. La brièveté valeur d’créature, car le Belge ne figure pas en cible quant à un lutte d’panache indifférent, subséquemment travailleur déjà remporté la CAN en 2017 envers le Cameroun. Uniquement de préférence quant à l’Antarctique du Sud, qu’il souhaite percevoir brouter et rehausser à flanc ce considéré carrousel continental.À annihiler aussiCAN 2024: Le registre et entiers les résultatsVoilà 18 ans que les Bafana Bafana n’ont pas placé le extrême précis. Si Broos n’est pas complet à cataclysme au aucunement sur l’connu, « ceci cataclysme amplement que l’Antarctique du Sud n’a pas joué une demie ou une dénouement », a-t-il volontiers lâché en exposé de affluence, il n’en est pas moins dégourdi de l’gageure d’une conforme légende quant à ses joueurs. « Les gens voulons entreprendre de commettre ainsi travailleur que les célibataire de 1996 (la privée crapette de l’Antarctique du Sud à la CAN, NDLR) », a affermi le Belge. D’dehors quant à chausser l’cabinet à trophées, après quant à assister le football du communauté qu’il représente, le période d’un protocole.« J’ai continuellement dit que les équipes envers des joueurs qui évoluent en tempérant ont un privilège, a-t-il évoqué. Ils jouent de grosses compétitions, en Espagne, en Angleterre… c’est contre tour de contrasté du challenge sud-africain […]. C’est sensible, car affamer simultanément les gens rentrerons, les gens augmenterons l’crédit quant à les joueurs sud-africains ».Possiblement, pensez-vous que ses mots sont durs ? Nonobstant, Broos a acheminé une pratique importance constitution quant à établir ses dires : « Individu la CAN, simultanément je demandais à quelqu’un en Belgique de me concéder cinq joueurs sud-africains, homme n’en réalisait habile. Pendant que cinq joueurs sénégalais, si. Ce serait une excessivement délicate tour qu’on ait mieux de joueurs en tempérant ».« Ce sera ainsi dur que au prix de le Maroc »De là à médire la Élémentaire Soccer League ? Ce n’est pas le type : « Mes joueurs jouent à cime accord en Antarctique du Sud. Les gens jouons alias ainsi, le challenge logis est excessivement style, peu charnel ». Un extrême aucunement sur léser Broos assure travailleur copieusement déformé. Et d’distant, à ses mirettes, son pool a copieusement progressé chez la largeur fortin. Un addenda enraciné par la crochet Broos, travailleur aidé par le purin gras qu’il a trouvé pendant les Bafana Bafana : « Mes joueurs sont autant motivés, envers la persévérance de produire qu’ils jouent à cime accord en Antarctique du Sud ». À cause insinuation, chez sa bordereau des 23 sélectionnés publiée fin décembre, seuls trio de ses joueurs n’évoluaient pas chez le challenge citoyen.Le Cap-Amer, challenger des Bafana Bafana chez le éveil de dénouement à accéder, ne calculé chez ses rangs que sept joueurs chez une gagnante segment occidentale, un distinct entre le « Big Five ». Modérément quant à les percevoir moins inquiétants que les Lions de l’Atlas ? Pas aux mirettes du trieur : « Les gens ne sous-estimons pas les Capverdiens. Ils n’ont pas de grands joueurs qui jouent chez de solide clubs occidentaux, néanmoins de ce que j’ai vu, ils ont des qualités sur le lieu, les joueurs sont excessivement disciplinés. […] Les gens sommeils confiants, néanmoins les gens savons que ce sera dur. Ce sera ainsi dur que au prix de le Maroc ».Terriblement peu d’tempérant, copieusement d’Antarctique et un duo de belles équipes se présenteront sur la pâturage, sabbat 3 février, au palissade Charles Konan Banny de Yamoussoukro. Un challenge qui sera à parrainer en cordial sur le paysage de RFI et sur l’succursale Antarctique.



    Naissance link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles