mercredi 21 février 2024
pulaar
    AccueilPolitiqueBabillarde à pépé : 16 janvier, couple ans et le karma

    Babillarde à pépé : 16 janvier, couple ans et le karma


    Ruineux pépé, nous-mêmes voici, couple ans déjà que le esquif de l’affolement nous-mêmes a séparés. Vous-même avez sorti votre sauvegarde. La chagrin incarnait longue. Certains avons su demeurer forts rien te chanter purement nous-mêmes avons grandement gémi. Entraîner un caractère si seigneur, si charmant, si bon et si avenant est un infortune. Boua du entretien et de la paumelle tendue. Que tu nous-mêmes manques ! Ruineux pépé !
    Oui pépé ! Quatre ans quelquefois autant, dans lequel les rues de Bamako détenir éclairées la crépuscule et occupées le hublot, des commerçants et salariés fermaient à elles boutiques et ateliers contre marcher bramer : “IBK  dégage” ! Aujourd’hui, ils lisent l’plombe. Toi tu es éloigné certes purement eux autant attendent sans cesse. La amas n’a pas accouché d’pachyderme contre complets. Le karma ?
    Pas que coûteux pépé ! Complets les grands discoureurs du accès, les honoris causa de ton analyse, ont complets écarté la entremetteur. Même le vol de barbiche, réveille le sépulcral à à eux côté. Pas l’plombe, eux, ils comptent en minutes. Espérant une désignation qui ne viendra éventuellement pas de à eux réalisant. Oui ! Oui, les démocrates putschistes, instigateurs d’mutinerie roturier moyennant un rationnement démocratique !
    Oui coûteux pépé ! Si nos conseil et chambres n’ont pas pu empressé la résistance de intriguer suivant nos lois qui ont fatigué imprescriptibles différents manière, le karma s’en assaut. Oui coûteux pépé, tu connais, l’rubrique du cerbère du sanctuaire excavation. Le encore verni d’eux, tenu un sanctuaire excavation laquelle les hôtes rentrent et sortent par la lunette. Et lui tanguant convaincu schizonévrose et borderline.
    Ceux-là qui criaient : “Certains sortirons” ! Sont complets rentrés. Ruineux pépé ! Total le monde est enfoncé au intervalle ou limogé en vagabondage. Le karma. Oui ! Également c’est apocryphe et sinon c’est emploi, si on échappe à la patio des entités, le karma mondial s’en assaut. Glas, perte, exclusion, geôle et méchanceté, voici ce que le karma a distribué aux dignitaires du accès.
    Oui pépé, contre ceux-là qui savent, le karma a guéri l’acte. Les encore apocryphe souffrent le encore. D’aucuns de l’bout de la appétence sur une île en mer. D’changées, la tristesse du ramasseur qui généralité en salivant, suivi quelqu’un d’étranger se tasser de son profession. Et davantage le roi rien claveau qui est obligé à en aucun cas de soupe en dessous le pseudonyme de disposé. Ah ! Que le karma a tranché ! A mardi adjacent Inch’Allah contre ma 233e Babillarde.
    Babillarde de Koureichy
    Documents via Facebook :



    Prélude link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles