samedi 25 mai 2024
pulaar
    AccueilEconomieAffichage des Résultats et Perspectives des six filiales de la BOA cotées...

    Affichage des Résultats et Perspectives des six filiales de la BOA cotées à la BRVM d’Abidjan :  La accumulation adjudicataire cumulée des six filiales de la BOA cotées a touché 110 milliards de FCFA en 2023


    Les six filiales du Pellicule de la Bank Of Africa (BOA) cotées à la Banque Régionale des Capacités Mobilières (BRVM) d’Abidjan que sont le Doux, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Burkina Faso ont touché 110 milliards de FCFA en 2023 de accumulation adjudicataire cumulée.

    Cette communiqué a été éclaircissement au espèce de la Affichage des Résultats et Perspectives classée par le Pellicule BOA le vendredi 19 avril 2024 à l’Étape Wagon-lit au Support (Abidjan-Côte d’Ivoire), en existence du CEO du Pellicule BOA, Amine BOUABID, des six Directeurs Universels des filiales BOA cotées, des Partenaires du Pellicule de la BOA et de la Lourd nationale et internationale.

    En conclusion, le Pellicule BOA a civilisé pendant un milieu malcommode, aussi sur le maquette Economique que Ruse, se traduisant par un grippage de la poussée avantageux, flâneur de 5,7% en 2022 à 4,9% en norme au ligne de l’UEMOA.

    Par absent, les population de la piaculaire ont affiché en 2023 un ligne de la créance constant malheureusement persistant sacré, envers une visqueuse éclaircissement à la créance apparente (> 60% quant à la majorité des population de l’UEMOA). « Les mesures prises par la BCEAO et les Bordereaux quant à contrarier l’augmentation ont pardonné le article d’un estrade de 7% à 12% en 2022 à un estrade de 2% à 8% en 2023 en UEMOA. L’incidence abrupt quant à les Banques a été plural », indique les Responsables.

    Cette poussée des possessions s’est accompagnée d’une réforme du frais du aplomb, qui représente 0,9% des encours fortune de possessions en 2023 parce que 1,0% en 2022. Cette éblouissante victoire permet à l’orchestre folklorique des BOA cotées de assigner un dividende unanime de 67,3 milliards de francs CFA bruts, en poussée de 26%, accrédité un abondance du dividende sacré, circonscrit compris 10,4% et 12,2%.

    Cet incidence vieillot spécialement, par l’redoublement des rendements des élégants du richesse, de encore de 400 pbs en norme en un an sur les maturités courtes, qui représentent désormais la plupart des volumes ; l’relèvement du frais de la intrigue ; la décadence du ligne de apaisement des besoins en argent, flâneur à 74% en fin 2023 parce que 100% en fin 2022.

    Sur le mantelet ruse, le Niger a été placé en deçà investissement endéans totalité le annexe semestre 2023 par la CEDEAO, en bulle au meurtrissure d’Situation de juillet 2023. La post-scriptum reine du Niger a d’absent été dégradée en 2023 et trio population de la CEDEAO sont désormais en deçà vitesse de raccord (Niger, Burkina Faso et Mali).

    En conséquence divergentes années de non-distribution, BOA-MALI, riche finalisé l’épuration de son réticule, peut à bizuth condamner les fruits de sa poussée au aggravation de la bourse totalité en rémunérant ses actionnaires. Au ligne de la blanchit, à l’extravagance de BOA-NIGER lequel le armoiries a subi les répercussions négatives des futurs politiques du population (décadence du espèce de 6,8%), le armoiries de toutes les BOA a affiché une victoire variant pendant une trident de 5,4% à 86,4% quant à l’cycle 2023.

    Touchant les Résultats Net des six filiales cotées à la BRVM d’Abidjan, le Pellicule énuméré quant à le Doux, une alternance de 12, 5% ; quant à Burkina Faso, 14, 1% ; quant à la Côte d’Ivoire, 29,9% ; quant à la Mali, 14, 8% ; quant à le Niger, -0, 6% et quant à le Sénégal, 9, 2%.

    Notons qu’en chagrin de ce milieu rebutant, les filiales BOA cotées à la BRVM ont affiché une augmentation de +5,1% à 2 348 milliards de francs CFA de à eux encours de possessions agrégés, et ce, auprès une crispation des effondrilles agrégés de -1,9%, s’formant à 3 324 milliards de francs CFA, envers des performances contradictoires d’une Usine à l’distinct. La diversification bilancielle en auspice des PME, l’un indispensables pivots stratégiques du Pellicule BOA, a été amorcée envers circonspection, pendant un milieu qui abri obscur.

    Rappelons que le Pellicule BANK OF AFRICA est aujourd’hui ancré pendant 18 population, lequel huit en Antarctique de l’Occident (Doux, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Togo et Sénégal), huit en Antarctique de l’Est et pendant l’Large Brésilien (Burundi, Djibouti, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Ouganda, Tanzanie, Rwanda), en Mentionné Démocratique du Congo, donc qu’en France. Le Pellicule BANK OF AFRICA est en majorité prévenu par BANK OF AFRICA BMCE Bank, 3ème Usine au Maroc. Celle-là-ci apporte un ferme échafaudage tactique et opérant au Pellicule BOA, donc qu’un entrée abrupt à des marchés universels miséricorde à sa existence en angélique, en vertueux et en Amérique du Polaire. Né il y a 40 ans, le Pellicule BANK OF AFRICA crédit aujourd’hui jouxtant de 6.500 Collaborateurs, énuméré au 31 décembre 2023, un radical de balance consolidé de 10,2 milliards d’euros et enregistre à cette occasion un prérogative net consolidé de 263 millions d’euros, lequel 180 millions d’euros division du Pellicule, en poussée annale de 32%.

                                                                      Nadège Koffi

    Éditoriaux égaux
    Mémoires Mémoires



    Départ link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles