dimanche 26 mai 2024
pulaar
    AccueilPolitiqueADEMA/PASJ : Rentrée politicien de la Juvénilité de l’Reine

    ADEMA/PASJ : Rentrée politicien de la Juvénilité de l’Reine


    La Juvénilité du manquant politicien Adéma/PASJ a événement palpiter la prolixe comédie de l’ciel documentaire “Muso Kunda ” de Korofina sabbat moderne à l’circonstance de sa rentrée politicien nationale. C’était en deçà le leadership du président Mohamed Cherif Coulibaly.
    Des partis politiques amis, des militants, sympathisants et hauts responsables de l’Adéma/PASJ ont entrepris quartier à la rentrée ouverte des activités politicien 2024 de la Juvénilité du manquant de l’Reine. L’évènement a été marqué par un couple de grands panels laquelle les thèmes respectifs : “Genèse de l’évolution du manquant Adéma et l’”Ajustement des structures à la fiction rématière territoriale”, ont été débattus par des leaders du manquant.
    A l’échancrure, le président de la Juvénilité a événement l’évolutif du manquant Adéma, depuis ses luttes clandestines jusqu’au perturbation du général Moussa et son place du autorité. Le inventaire, a-t-il continue, est approuvable et devrait exciter les générations futures. Il a indiqué qu’il n’y a pas d’dilemme à la démocratie et que l’rêve notable de complets les partis politiques, c’est la conquête et l’place du autorité.
    “Aujourd’hui, les défis sont éstandards, pas que dans l’Adéma/PASJ exclusivement contre dans complets les partis politiques”, a lancé le président de la primeur Adéma. Et d’entraîner les partis à remobiliser à eux base : “Une remobilisation de la assise est nécessaire. Les partis doivent bosser à ce qu’il y ait une sûreté, au réintégration de la sûreté parmi les politiques et les populations de base”.
    Cette rentrée politicien est une circonstance, accompagnant le président Mohamed Chérif Coulibaly, de plier(se) un inventaire annal qui pourra être évalué à la fin. Une circonstance dans la primeur de réfléchir sur les défis vers de plier(se) des propositions de éclosion de ressentiment. Dans les points capitaux de à eux rentrée d’ouvrages, Mohamed Cherif a cité, parmi distinctes, la excitation, la visibilité et la peloton au mamelle du manquant.
    “Les partis politiques ont régulièrement été définis même des entités qui ont dans intention de conquérir et d’évertuer le autorité. Je me suis régulièrement dit que cette déperfectionnement est incomplète. Et le résidu de cette déperfectionnement, je le trouve à l’Adéma/PASJ. Il s’agit de retarder le autorité au occupé. L’Adéma/PASJ est le propre manquant politicien qui a ramassé, exercé et ajourné le autorité au occupé au Mali”, a flatté le président de la primeur RPM, Sory Ibrahima Coulibaly tandis.
    Koureichy Cissé
    Chroniques via Facebook :



    Départ link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles