Transport aérien : Afrijet envisage 5 nouvelles dessertes pour 8 milliards d’investissement | Gabonreview.com



 
La République démocratique du Congo (RDC), le Nigéria, le Sénégal et l’Afrique du Sud sont les quatre nouvelles destinations sur lesquelles lorgne désormais la compagnie aérienne Afrijet. L’entreprise, qui a récemment signé une convention de prêt avec BGFIBank Gabon, entend investir 8 milliards de francs CFA pour conquérir ces nouvelles parts de marché sur le continent et renforcer ses équipements.
Dieudonné Evou Mekou (milieu), Loukoumanou Waidi (droite) et Nyl Moret-Mba (gauche), le 28 février 2023 à Libreville. © D.R.
 
La compagnie aérienne privée nationale entend étendre ses services dans d’autres pays sur le continent. Le 28 février dernier, les responsables de cette entreprise ont été au siège de BGFIBank Gabon, à Libreville, où une convention de prêt a été signée. Elle met en accord, Afrijet, BGFIBank Gabon et la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC). Les deux institutions bancaires se sont ainsi engagées à apporter 8 milliards de francs CFA de prêts à la compagnie aérienne afin de lui permettre de mettre en exécution son plan d’investissement 2022-2026.
Le président de la BDEAC, Dieudonné Evou Mekou, l’Administrateur, directeur général de BGFIBank Gabon, Loukoumanou Waidi et du directeur général adjoint d’Afrijet, Nyl Moret-Mba ont signé cette convention de prêt s’inscrivant dans le cadre de l’amélioration des liaisons aériennes internes et externes de la compagnie.
L’accord de prêt porte en effet sur un montant de 11 milliards de francs CFA, dont 3 milliards de francs CFA sur fonds propres d’Afrijet et 8 milliards par le pool bancaire composé de la BDEAC, chef de file et agent des sûretés et BGFIBank Gabon, banque agent et teneuse de compte. La donne permet d’accroitre les désertes de la structure, mais également son positionnement en tant que leader en la matière dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).
La Bdeac injectera 5,3 milliards de francs CFA, tandis que 2,6 milliards de francs CFA seront investis par la BGFIbank.
À noter que le plan de développement 2022-2026 d’Afrijet lui permettra d’ouvrir de nouvelles dessertes à Kinshasa en RDC, à Lagos et Port Harcourt au Nigéria, à Dakar au Sénégal et Johannesburg en Afrique du Sud. Mais aussi, ce financement permettra notamment de digitaliser ses services, de remplacer les aéronefs vétustes, d’acquérir un stock de pièces de rechange et d’outillage pour la maintenance.

Articles similaires



Source link

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nous suivre

0FansJ'aime
3,753SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles