Prix d’électricité: quand le PDG Sonelgaz compare l’Algérie à l’Europe

A Lire



Le secteur d’hydrocarbure en Algérie est la première source des revenus de l’État. Riche en ressources pétrolières et gazières, l’Algérie alimentent plusieurs pays en gaz naturels notamment l’Espagne à travers le gazoduc sous-marin Medgaz.

Après avoir refusé de renouveler le contrat du gazoduc Maghreb-Europe (GME) suite aux tensions diplomatiques avec le Maroc, Ce dernier sera privé du Gaz algérien ainsi que des bénéfices financiers dus aux droits de passages.

Ainsi, le partenaire espagnol a été largement rassuré par les autorités algériennes quant aux quantités de gaz fournies. Ce qui prouve la puissance et la richesse du pays en matière de gaz naturel. Une énergie qui est utilisée en Algérie dans la production de l’électricité dont le prix est logiquement accessible.

Le PDG de Sonelgaz fait une comparaison avec l’Europe

Lors de son intervention sur les ondes de la radio nationale, le Président directeur général de Sonelgaz, Chahar Boulakhras, a évoqué ce sujet. Selon ce dernier, le prix de l’électricité en Algérie est un des moins chers en comparaison avec les pays européens.

L’hôte de la chaine 1 ne s’arrête pas ici. Il précise en outre que le prix de l’électricité en Algérie est quatre fois moins chers que celui appliqué actuellement en Europe. Une réalité qui semble tout à fait logique puisque c’est l’Algérie qui alimente l’Europe en Gaz et non pas le contraire.

Enfin, le PDG de Sonelgaz a cité quelques chiffres concernant le volume des créances de Sonelgaz envers les clients. Il est passé selon la même source de 60 à 200 milliards de dinars, après la décision de ne plus couper l’électricité pour non-paiement des factures.



Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles