Olaf Scholz a « plus de chances » de devenir chancelier, admettent les alliés d’Armin Laschet – rts.ch

A Lire


Les sociaux-démocrates du SPD, arrivés en tête des élections allemandes, sont prioritaires pour tenter de former le prochain gouvernement, a estimé mardi le parti conservateur bavarois CSU, allié à la CDU d’Angela Merkel et d’Armin Laschet.

Le chef de file du SPD « Olaf Scholz a plus de chances de devenir chancelier en ce moment, clairement », a déclaré lors d’une conférence de presse le dirigeant de la CSU, Markus Söder.

>> Notre suivi des élections législatives en Allemagne: Les tractations se poursuivent en Allemagne au lendemain des législatives

Le ministre-président bavarois se démarque ainsi clairement de son homologue chrétien-démocrate du parti de la chancelière (CDU), Armin Laschet: ce dernier entend jusqu’ici toujours tenter de succéder à Angela Merkel en dépit de la deuxième place obtenue dimanche.

« Il faut l’accepter »

« Aucun mandat pour gouverner ne peut être légitimé moralement à partir de ce résultat électoral » obtenu dimanche par les conservateurs, le plus mauvais depuis 1949, a fait valoir Markus Söder, qui avait au printemps l’ambition de concourir à la chancellerie, avant de devoir s’effacer au profit d’Armin Laschet, moins populaire que lui.

« Le résultat d’une élection ne peut être réinterprété, il faut l’accepter, c’est une règle de base de la démocratie », a-t-il martelé.

« Le SPD n’est pas devant de beaucoup, mais il est quand même devant les partis de l’union » (CDU et CSU) au terme des élections législatives, a de son côté souligné le chef du groupe CSU au Bundestag, Alexander Dobrindt.

Armin Laschet, déjà lâché par plusieurs députés de son camp ou cadres de son parti, voit ainsi l’étau se resserrer un peu plus autour de lui après les déclarations de ses alliés bavarois.

Coalition entre le SPD, les Verts et le FDP?

Une coalition entre SPD, écologistes et libéraux, baptisée « feu tricolore » selon les couleurs associées à chaque parti, est la « première solution évidente », estime Markus Söder.

Le SPD a d’ailleurs annoncé mardi qu’il espérait discuter avec les Verts et les libéraux démocrates du FDP dans le courant de la semaine en vue de former une telle alliance.

Les Verts et le FDP, très éloignés sur de nombreux sujets, ont de leur côté déclaré vouloir s’entretenir d’abord entre eux pour trouver un terrain de compromis, avant d’entamer des négociations avec le SPD ou les conservateurs.

agences/gma





Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles