L’UE a exporté plus d’un milliard de doses de vaccins vers 150 pays – Le suivi du Covid-19 dans le monde – rts.ch

A Lire


L’Union européenne a exporté plus d’un milliard de doses de vaccins anti-Covid en dix mois vers plus de 150 pays. Ce chiffre correspond à la moitié des doses produites en Europe, a affirmé lundi la Commission.

UNION EUROPÉENNE – Plus d’un milliard de doses exportées

Pus d’un milliard de doses de vaccins anti-Covid produites dans l’Union européenne ont été exportées dans plus de 150 pays depuis décembre 2020, a déclaré lundi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

« Très clairement, l’UE est le premier exportateur au monde de vaccins », a-t-elle souligné dans une vidéo diffusée en ligne. « Nous avons toujours équitablement partagé nos vaccins avec le reste du monde » et les Vingt-Sept ont livré à ce jour environ 87 millions de doses aux pays à faibles et moyens revenus par l’intermédiaire du programme international Covax, a précisé la chef de l’exécutif européen.

L’UE donnera encore « au cours des prochains mois » au moins 500 millions de doses supplémentaires à ces pays vulnérables, « mais d’autres pays doivent aussi redoubler d’efforts », a ajouté Ursula von der Leyen.

Bruxelles avait annoncé fin septembre prolonger jusqu’à fin décembre son mécanisme de contrôle des exportations de vaccins anti-Covid produits dans l’UE, afin de garantir les approvisionnements des Vingt-Sept face aux « incertitudes » alimentées par l’émergence de nouveaux variants.

Ce mécanisme en vigueur depuis fin janvier oblige, avant toute exportation de vaccins hors UE par un laboratoire, à obtenir le feu vert de l’Etat membre d’où sont expédiées les doses, à l’exception d’envois vers des pays vulnérables ou bénéficiant d’exemptions. Cette décision doit ensuite être confirmée par la Commission.

BRÉSIL – Report de la divulgation d’un rapport incriminant Bolsonaro

Le Sénat du Brésil a annoncé le report sine die de la divulgation très attendue d’un rapport d’une commission d’enquête censé incriminer Jair Bolsonaro pour sa politique jugée irresponsable et « criminelle » durant la pandémie de coronavirus.

Les sénateurs souhaitaient avoir plus de temps pour débattre du contenu de ce rapport, dont la publication était prévue mardi, et entendre de nouveaux témoins.

Vendredi, le rapporteur Renan Calheiros avait déjà annoncé au moins 11 chefs d’accusation contre le président, dont « homicide par omission », « charlatanisme » et « crime contre l’humanité ». Plusieurs ministres et trois fils de Jair Bolsonaro devraient également être incriminés.

Les analystes estiment toutefois que ce rapport n’aura qu’un impact symbolique à court terme, le dirigeant d’extrême droite disposant encore du soutien nécessaire au Parlement pour faire barrage à une éventuelle procédure de destitution.

Mais les conséquences politiques pourraient s’avérer désastreuses pour celui qui est loin d’être assuré d’être réélu dans moins d’un an, car donné largement battu par l’ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva.

AUSTRALIE – Les enfants de retour à l’école

Les enfants sont de retour à l'école à Sydney. [Bianca de Marchi - Keystone]Les enfants sont de retour à l’école à Sydney. [Bianca de Marchi – Keystone]Des milliers d’enfants ont repris le chemin de l’école à Sydney, après environ quatre mois d’enseignement à distance, alors que la plus grande ville australienne a assoupli davantage les restrictions sanitaires sur fond d’avancée de la campagne de vaccination, une semaine après la levée du confinement.

Alors que le seuil des 80% de la population adulte entièrement vaccinée contre le Covid-19 a été franchi au cours du week-end dans l’Etat de Nouvelle Galles du Sud, où se trouve Sydney, les mesures sanitaires y ont été allégées avec plusieurs jours d’avance sur le calendrier initial.

Les masques ne sont désormais plus obligatoires dans les bureaux, et davantage de personnes peuvent prendre part à des rassemblements privés ou se retrouver en extérieur, tandis que la capacité d’accueil des personnes vaccinées dans les magasins, bars et salles de sport est revue à la hausse.

SINGAPOUR – Plus de quarantaine pour certains voyageurs

Les voyageurs entièrement vaccinés en provenance de huit pays pourront, à compter de mardi, se rendre à Singapour sans avoir à effectuer de quarantaine, la cité-Etat entendant désormais vivre avec le coronavirus.

Durant des mois, Singapour a adopté une stratégie « zéro Covid » en fermant ses frontières, en menant une intense politique de traçage et en imposant un confinement de la population en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Plus de 80% des habitants en âge de l’être étant désormais entièrement vaccinés, les autorités de ce riche centre financier et commercial international souhaitent relancer l’économie.

En septembre, la cité-Etat a ouvert un corridor de voyage aux passagers vaccinés en provenance de Brunei et d’Allemagne. A compter de mardi, huit autres pays – le Royaume-Uni, le Canada, le Danemark, la France, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne et les États-Unis – seront concernés. Le 15 novembre, la Corée du Sud rejoindra cette liste.

RTSinfo avec les agences





Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles