les tergiversations d’Al Adl Wal Ihssan , H24info

A Lire


Des activistes « islamistes », à leur tête des membres d’Al Adl Wal Ihssan, refuseraient de se faire vacciner, selon Assabah. Sollicité par H24info, le mouvement a nié toute implication dans une campagne anti-vaccin sans pour autant livrer des preuves qui attestent cette version. 

« Des islamistes extrémistes refusent la vaccination », a titré Assabah dans son édition de ce lundi 18 octobre 2021. «Des militants de courants islamiques, menés par des membres d’Al Adl Wal Ihssan refuseraient de se faire vacciner, pour diverses raisons, ce qui soulève plus d’un point d’interrogation sur les raisons de ce refus injustifié», écrit le journal. Une consigne des dirigeants du mouvement circuleraient sur le réseau déconseillant la prise du vaccin contre le Covid-19, avance le quotidien marocain.

« Le ministère de la Santé et de la protection sociale s’interroge sur les raisons qui ont fait que ces courants refusent la vaccination », affirme la publication en parlant même d’une « large campagne » anti-vax, lancée sur Whatsapp.

Contacté par H24Info dans la matinée, Hassan Bennajeh a nié toute implication de son mouvement dans un quelconque « appel à la non-vaccination » émanant de la Jamaâ. Sitôt après, il a publié un post sur sa page Facebook, réfutant le contenu de l’article d’Assabah.

« Ce qui a été publié n’est pas vrai. Tout ça n’est que mensonges et fabrications. Tout le monde a suivi les communiqués de la Jamaâ, depuis le début de la pandémie, et chacun connaît sa grande contribution pour faire face à la pandémie à travers ses différents organes, en premier lieu dans le secteur de la santé », a écrit Hassan Bennajeh.

Lire aussi: Les non-vaccinés appelés à se rendre au centre de vaccination le plus proche

 

« Il suffit de se référer aux registres officiels des vaccinés pour voir que ce qui a été publié est du mensonge », a-t-il ajouté.

Si Al Adl Wal Ihsane dément avoir appelé au boycott des vaccins anti-Covid, cette organisation ne s’est jamais prononcé publiquement sur le sujet. Une petite recherche sur les comptes du mouvement sur les réseaux sociaux, tout comme celui de ses dirigeants, démontre qu’il n’existe aucune mention incitant, ou pas, les membres à se faire vacciner. Dans son post sur facebook, Hassan Bennajeh affirme que le mouvement s’est toujours mobilisé pour la lutte contre la pandémie en restant vague, mais n’encourage pas ses « Frères » à se faire inoculer le vaccin.

Contacté par H24info, le politologue et islamologue Mohamed Darif estime que la Jamaa n’a jamais livré le fond de sa pensée au sujet de la campagne de vaccination, du moins pas à travers ses canaux officiels. « La Jamaâ ne constitue pas un corps homogène. Il se peut qu’il ait des prises de position personnelles. Toutefois au sujet de la campagne de vaccination, le mouvement n’a guère affiché, publiquement, ses intentions », ajoute le professeur universitaire. Celui-ci rappelle la sortie de Nabila Mounib, secrétaire générale du PSU, qui a remis en cause la campagne vaccinale. A ce sujet, Darif estime qu’il s’agissait d’une position personnelle qui n’engage en rien la formation qu’elle représente.

Pour l’instant, aucune communication officielle dans ce sens n’a été faite par le ministère de l’Intérieur. La vaccination n’étant, jusqu’ici, pas obligatoire au Maroc, mais fortement conseillée…



Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles