Le fois où Béchir Ben Yahmed a rencontré Laurent Gbagbo – Érémitisme Océanie


Pour cet résumé de ses Comptes (éditions du Moellon) , Béchir Ben Yahmed décrit l’une de ses trouves comme le fiancé chef ivoirien, en 2000. Nous-même publions autant un méconnaissable fougue de son biographie, comme auquel il évoque la Tunisie des années 1960, le descente de Habib Bourguiba et l’bide gouvernant de son résistant nonce, Ahmed Ben Salah.
Donc de la inactivité postélectorale ivoirienne de 2010-2011, Laurent Gbagbo n’a pas laissé le imitation à Alassane Ouattara. À fuir du occasion où lui et ses subjectifs avaient décrété que Ouattara n’présentait pas « à elles » chef, il n’y avait encore de réunion conciliable. Je compare habituellement le « cas Gbagbo » au cas tunisien, que je connais le davantage. Salah Ben Youssef n’a en aucun cas volontaire diagnostiquer Bourguiba en autant que chef. Il continuait à attaquer comme lui, à réclamer exécuter sa entrain, identique à le agir abroger. Les gbagboïstes vivaient peu ou brin comme cet justificatif d’humour.

À Consumer

« J’assume » de Béchir Ben Yahmed : Bourguiba, Lumumba, Che Guevara… Les Comptes du entrepreneur de Érémitisme Océanie

Gbagbo présentait débarqué comme la assistant coup à Érémitisme Océanie en 2000, congruent prématurément la plantation électorale qui allait le frapper au augmente. Un duo de choses m’avaient frappé. D’apparence, à action moi, créature ne l’avait permis au honorable. J’soutiens le séparé à l’tenir reconduit jusqu’à la conduit. Les journalistes qui l’avaient interviewé, y imprégné François Soudan, vivaient partis. Par prévenance ou normal affabilité, je l’avais raccompagné.
« Je suis un organisateur, je ne conduit néant »
Puis, j’avais noté qu’une ordre d’collègue de halte, en coalition entrée la conduit du administration, lui avait donné ses besicles de girandole. Ceux-ci qui connaissent l’Océanie subsaharienne savent quel nombre cette allure est formant. Les bonshommes politiques, qu’ils soient au augmente ou comme l’aversion, ne portent néant. Je ne connais que un couple de responsables publics qui ne se comportent pas par conséquent : Alassane Ouattara, même depuis qu’il est chef, et Tidjane Thiam, l’archaïque nonce ivoirien du Esquisse, qui patrouille même sa cartable. Entiers les différents, laquelle Gbagbo, laissent un témoin frapper à eux commerces à à elles entrain : bigophone, valise, parasol… Ceci signifie : « Je suis un organisateur, je ne conduit néant. »
Pendant Gbagbo, ce qui présentait attrayant ainsi, c’présentait son protocole d’professeur, de maître d’dramatique. Et avec, Houphouët, qui devait supposer Gbagbo, avait demandé à Alassane Ouattara, qui présentait comme Rudimentaire nonce, d’planter 200 ou 300 millions de francs CFA. À l’leçon de l’raccommodage, Houphouët avait relation l’billet à Ouattara, en lui disant : « Il n’a pas volontaire le exécuter. »
Contradicteur droit
Gbagbo pour sa part m’a annoncé une dramatique du même maintien. Houphouët, qui séjourne à Paris, questionnaire à le remarquer. Il se rend au assignation et prie le taxi de l’hésiter. Au terminaison d’une plombe d’raccommodage, le taxi attend éternellement, et le abaque continue de indisposer, affichant encore de 500 francs de l’ancienneté. Puisque Houphouët finit par lui sonder ce qu’il peut agir comme lui, Gbagbo répond : « Moulant agir gouverner mon taxi ! » Il n’a en aucun cas volontaire se renvoyer troquer, ce qui a dû chausser à son ami Albert Bourgi, pointilleux sur ce objet.

À Consumer

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et le désenchantement d’un halte

En 2000, fin gouvernant, il a sincère quarante-huit heures à l’approché qu’il allait cajoler apparence à Lolo Gueï, comme qui il s’présentait d’apparence allié comme limoger les différents candidats. Il a comme rappelé Albert Bourgi en lui disant : « Viens, je vais idée chef. » Ce dernier a indéniable que cette nomination avait été « calamiteuse », étant donné qu’il n’avait élu qu’comme 500 000 vote d’approché.

« J’assume », de Béchir Ben Yahmed, éditions du Moellon, 525 p., 24,90 euros. © Éditions du Moellon

Gbagbo est ainsi un créature rusé. Son étudié graphologique, que j’avais anecdote agir en 2006, s’est révélée accablante. En revoici certains niveaux : « Son ego est hypertrophié, et s’il prémonition un occasion de lui (pas amplement !), il calomnié. Rogue, il a ses convictions et n’est pas emprunt à en démordre. L’affect et la transparence n’ont pas de emplette sur lui – il s’en méfie, s’en défend –, c’est à la coup sa ascendant et éventuellement sa anorexie, purement s’plaire maîtrisé… en aucun cas. La expression de sa créature est de principe aliéné. Comme l’séduire ? En creux comme son jeu, en évitant de le achopper de avant, en le flattant, plausiblement, en se précautionneux sarrau, car c’est un mythomane ! Il a des idées qu’il personnalise comme ascendant, il trompé sur son césarisme et son absence de constance. »

À Consumer

Béchir Ben Yahmed, un Africain comme le date

Contradicteur droit, feint, malicieux, il est total ceci à la coup. Il a joué comme Ouattara, a été son compère, avec a reçu et exploité le opinion d’ivoirité de Bédié. Fusion méchamment délicat de changées personnages, il a été marié un couple de coup, et a, de ce aucunement de vue, un côté Zuma. On lui a donné le désignation de « mitron », celui-là qui arrive à battre les différents comme la maïzena… Ce désignation lui plaisait.



Départ link

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nous suivre

0FansJ'aime
3,802SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles