La principale coalition de l’opposition centrafricaine se retire des préparatifs du dialogue républicain

A Lire



La coalition de l’opposition démocratique en République centrafricaine ( COD 2020) a annoncé cette semaine son retrait du comité de préparation du Dialogue républicain annoncé par le président Faustin Archange Touadéra.

Selon le président de la COD 2020, Cyriaque Gondha, cette décision est liée à la relance de la procédure de levée de l’immunité parlementaire de trois élus de l’opposition : Martin Ziguele, président du Mouvement pour la Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), Anicet Georges Dologuele, président de l’Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA), et Simplice Aurelien Zingas, un proche de l’ancien président Francois Bozize, qui avait dirigé le pays de 2003 à 2013.

Ces députés sont accusés de connivence avec M. Bozize dans ce que les autorités centrafricaines ont qualifié de tentative de coup d’Etat en 2020.

Au mois de septembre, une rencontre avait réuni, à Rome en Italie, des représentants du gouvernement centrafricain, des membres de l’opposition ainsi que ceux de la société civile. Elle a abouti à un accord de principe entre les différentes parties.

A l’exception des groupes armés, toutes ces entités s’étaient engagées à se retrouver autour de la table du Dialogue républicain prévu à la fin de cette année.

Toutefois, pour le président de la COD 2020, Cyriaque Gondha, la relance par le président de l’Assemblée nationale de la procédure entamée en avril contre les trois députés de l’opposition remet en cause la volonté du gouvernement de faire la paix. D’où la décision de la coalition de se retirer du dialogue.

Le gouvernement centrafricain n’a pas encore réagi à cette annonce de l’opposition, qui représente désormais, pour les autorités de Bangui, une autre équation à résoudre.



Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles