La Centrafrique reconnaît des exactions de rebelles, de militaires et d'"instructeurs russes"

A Lire




La Centrafrique a reconnu vendredi une partie des accusations formulées en mars par l’ONU notamment sur des crimes et actes de torture, commis « majoritairement » par des rebelles mais aussi des soldats centrafricains et leurs alliés « instructeurs russes », a annoncé le ministre de la Justice.



Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles