Deux journalistes du Niger honorés par Merck Foundation et les premières dames d’Afrique – Nigerinter

A Lire


La Directrice exécutive de la Fondation Merck et les Premières Dames d’Afrique ont annoncé ce mardi 12 janvier 2022, les gagnants des Prix de Reconnaissance des Médias ‹‹ Plus Qu’une Mère ›› 2021. Deux journalistes du Niger ont été primés pour leurs productions journalistiques sur l’infertilité. Il s’agit de Issa Moussa de Niger Times pour la catégorie presse écrite et Koami Agbetiafa de Niger Inter pour la catégorie presse en ligne.

Après les prix de reconnaissance des médias 2020, la Directrice exécutive de la Fondation Merck et les Premières Dames d’Afrique, également  ambassadrices de la ‹‹ Merck More Than a Mother ››, ont rendu public les gagnants de  l’année 2021. Le thème de cette édition s’intitulait : ‹‹ renforcer la sensibilisation sur la prévention de l’infertilité, briser la stigmatisation de l’infertilité et autonomiser les filles et les femmes à travers l’éducation››.

Les deux journalistes du Niger qui ont été primés, tous en première position, sont Issa Moussa de Niger Times pour la catégorie presse écrite et Koami Agbetiafa de Niger Inter, pour la catégorie presse en ligne.

Lancé depuis avril 2021 par la directrice de la Fondation Merck et présidente de ‹‹ Merck More Than a Mother ››, la Sénatrice égyptienne Dr Rasha Kelej, les prix de reconnaissance des médias africains de la fondation Merck, vise à encourager les professionnels des médias dans leur engagement pour sensibiliser davantage les populations, sur l’infertilité du couple.

Ils sont près de 62 journalistes d’Afrique de l’ouest, Afrique de l’est et les pays francophones, à être primés dans les  catégories presse écrite, presse en ligne, radio et multimédia ayant reçu cette récompense de la Fondation Merck.

En remerciant les lauréats, Dr Rasha Kelej a apprécié les efforts fournis par les médias, afin d’être ‹‹ la voix des sans voix pour renforcer la sensibilisation sur les questions sociales et culturelles sensibles, telles que la stigmatisation de l’infertilité et l’éducation des filles ››.

Les gagnants des Prix de Reconnaissance des Médias africains vont ensuite bénéficier de formation pédagogique en ligne dénommée  » Master Class ›› pour une période d’un an.

La sénatrice Dr Rasha Kelej a saisi l’occasion pour annoncer la nouvelle candidature des  Prix de Reconnaissance des Médias africains ›› 2022, avant d’encourager les médias, à être  défenseurs de la fondation Merck et continuer à sensibiliser sur l’infertilité du couple, et briser ainsi, le tabou de la stigmatisation.

Koami Agbetiafa





Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles