de nouvelles provinces sous couvre-feu après des attaques




Publié le : 07/03/2023 – 01:25

De pus en plus de région sous restriction sécuritaires au Burkina Faso. Un couvre-feu vient d’être instauré dans plusieurs régions du pays en proie aux attaques des groupes armés terroristes. Toute la région du nord, ainsi que les provinces du Bam et du Sanmatenga sont concernées par cette mesure. Les véhicules, motocyclettes, tricycles, vélos et les personnes sont interdits de circulation entre 22h et 5 heures le matin. 

Il y a cinq jours, au moins douze civils ont été tués par des hommes armés dans une attaque contre le village de Aorèma à une dizaine de kilomètres de Ouahigouya dans la région du Nord selon plusieurs sources locales. Les assaillants ont ouvert le feu sur un groupe de jeunes assis dans un petit restaurant informel, selon des témoins.Depuis, le gouverneur de la région a instauré un couvre-feu dans cette zone. Une mesure qui interdit toute circulation de personnes ou de véhicules de 22 heures à 5 heures jusqu’au 31 mars. Une source sécuritaire assure que « des opérations anti-jihadistes sont en cours dans la région, et des bombardements des bases terroristes sont prévus ». Mais le Nord n’est pas la seule région touchée par de telles mesures sécuritaires. Plusieurs autres provinces en proie aux attaques des groupes armés parmi lesquelles le Bam et le Sanmatenga, dans la région du centre-nord, sont également désormais sous couvre-feu. Évoquant des raisons sécuritaires, Adama Jean Yves Béré, le haut-commissaire de la province du Bam recommande aux populations « d’éviter tout déplacement » non essentiel aux heures et dates du couvre-feu ». Il a prévenu : des contrôles seront effectués par les forces de défense et de sécurité et les contrevenants subiront « toute la rigueur de la loi ». 



Source link

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nous suivre

0FansJ'aime
3,743SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles