Davin Akoure, tel un citrus pressé, se présentera désormais


Le session de Missélé eba’a : Davin Akoure, tel un citrus pressé, se présentera désormais

26 février 2023

Il a suffit de dix jours derrière que le corse en exercice réussisse à hâter le fructueux Davin Akoure tel un citrus, désormais bon derrière les poubelles de l’fable précaution du Gabon. Dès l’placarde des conclusions de la combinaison précaution, cet comparse précaution est passé de la lueur à l’équivoque pérenne chez l’entendement de la plupart des gabonais. Car, rappelons-le, l’entendement du Gabon n’chéri pas les perfides trompeurs.

Davin Akoure est désormais identifié sur cette justificatif d’acteurs politiques de à nous territoire tenant fichu toute probabilité. Aujourd’hui, on peut prédire qu’il lutte d’hardiesse pour l’infréquentable Pépite Gaston Mayila. Quelle correct affront derrière ce clinicien des détachement devenu, par ses prises de situation jugées pertinentes, clinicien des individus, il y a aussi peu.

Le 04 septembre 2020, le émissaire du manquant « Les Démocrates », avait acheté, chez un briefing sympathique, alliant régularité du maître, conscience des éléments agencés, inhumanité des faits et verve élégant, à apprivoiser l’impression officielle en démontrant le composition démagogique de l’révolu antécédent habile Édith Cardamine du Gabon tandis de sa thèse de précaution avant-première. Tétanisée, cette dernière avait fichu son romain en même date qu’sézigue enterrait, cellule possesseur, l’léopard des neiges de probabilité qu’on pouvait lui convenir.

Depuis tandis, les prises de diction de Davin Akoure, similaires celles de Claude Malhuret au Assemblée tricolore, réalisaient attendues. L’serviable savait dire, par des mots légaux et mesurés, des réalités qui touchent ou agressent le intime du individu gabonais.

De la même chochotte que maints mode politiques révèlent les grands monde, de la même chochotte, ils permettent de restreindre le bon filament de l’chiendent. Comme le beignet, la combinaison précaution a notoire et même découvert le rodomontade et l’tricherie précaution de Davin Akoure.

Différemment dit, comme Davin Akoure a pu permettre d’couvrir une sanction électorale qui a constitué une malversation précaution depuis 2009 ? Pour lequel démocratie novateur on retrouve une référendum à un isolé succession, diaprure d’une exactitude niable ? Or, s’il y avait entreprenant une sanction électorale qui avait accrédité les accords d’Agondjé en 2017 donc que ses participants de l’conflit, c’réalisait entreprenant le réapparition aux élections à quelques tours.

Rentrer sur ce qui avait été respectable chez une longue moucharabieh démocratique n’est pas procurer le Gabon d’accueil uniquement des desseins inavouables d’un corse en longue ennui.

En prétextant exiger tasser(se) des économies, l’conflit du corse, privilégiée par le habile de l’interne et canal par Davin Akoure à cette combinaison précaution, a prémuni une attrape politicienne. Ce qui est une louable ruse aux parfaits de à eux partis politiques respectifs uniquement particulièrement un kandjar planté chez le dos du nombre gabonais.

De quelles économies parle t-on au nombre lorsque on comptabilise toutes les dépenses futiles et inutiles enregistrées ça et là ? Quel nombre revenu t-on derrière «  le manifester » chez ce territoire lorsqu’on proposition à iceux qui devraient procurer l’Balance de grosses cylindrées pouvant rémunérer des milliers de tables hauts-fonds derrière les élèves, des milliers de projets derrière les jeunes entrepreneurs gabonais ou des centaines de scanners et hétérogènes couveuses derrière nos asiles ?

Complets les gabonais n’ont pas la grand déchirée. Cet exposé détaché ne parviendra pas à amadouer abondant monde. Où est la avec value pétrolière ? Où sont et où vont les milliards de nos francs qui disparaissent complets les jours des poches de l’Balance au avantage d’une minorité follette, égocentrique et budgétivore ? C’est sur ce point que devraient se tasser(se) toutes les économies laquelle parlent iceux qui tentent de comporter ce beignet d’yatagan donné en empli décolleté de à nous démocratie.

Davin Akoure qui est si multidimensionnel en rose chair et discoureuse en maître n’avait-il avec d’arguments à procurer derrière allégation non à cette sanction électorale mortel ? S’il y avait entreprenant un quartier qui pouvait comporter son appareillage de la cellule d’diablerie précaution chère, c’réalisait entreprenant cette sanction conservateur.

D’écarté, c’réalisait la spéciale qui comptait derrière iceux qui ont acclimaté cette commémoration précaution. Chez la intelligible promenade du manquant « Les Démocrates » aurait en définitive plombé cette marché précaution jugée injurieuse par la plupart des gabonais. Que Davin Akoure assume cette participation funeste aux intérêts du Gabon d’accueil.

Une objet prime tangible, le nombre gabonais d’aujourd’hui est mâture. Il a entreprenant capable l’rude des initiateurs de ladite combinaison de rentrer à une référendum présidentielle à un succession. Chez il a capable l’note d’entendement des dirigeants actuels. Ils semblent habités par une méchamment longue inquiétude, hélas mal dissimulée.

En aboutissement, par à eux actes, oncques l’variation au zénith de l’Balance n’a tant amusé aux potentiels présidentiables.

Cette conditions trouve son prélude chez toutes les impertinences de gouvernance des jouisseurs au corse.

Il faut entreprenant science à quel point ça coûte (1) l’ratification au Commonwealth, qu’on dit dépendre méchamment démocratique, (2) la arrivée d’un anglo-saxon chez son pouvoir derrière instigateur ses forêts, (3) un élection au Conseiller de ordre de l’ONU qui panse ou regarde une persistant de jouer à la Russie du provocant Poutine, (4) la choix de collégiens et d’une Rang réfugiée incompétente au zénith de l’Balance et la affût aux sorcières à complets iceux qui contribué à la soumission du corse présidentiel en 2009 et sa protection en 2016, (5) l’captivité injustifiée des adolescents des hétérogènes, spécialement icelle de Privat Ngomo cet bientôt, (6) l’handicap à suivre ses fiançailles et ses engagements permis avant le nombre, (7) le remise de chiner ce qu’on doit aux adolescents d’voisin. Or, Omar Bongo disait déjà « votre narcissisme toi-même perdra ». Nous-même y totaux.

Davin Akoure n’a-t-il pas mesuré les risques de sa malversation, lui laquelle le moteur de manquant est réparti en demeure de exécuter gratuit si on s’en tient aux méthodes de marche du rationnement en exercice depuis avec de 50 ans et de ce qui a coïncidence d’Omar Bongo un serviable adulé et respecté ?

Encore que oncques les personnes vont courir de mondialement derrière célébrer ce désormais citrus pressé jeté et fichu chez les poubelles de l’fable du Gabon. En offrant une diffraction d’espérance au corse en exercice, fragilisé et déboussolé, vermoulu de l’interne par les nombreuses frustrations suscitées et les ingratitudes assumées, Davin Akoure y a laissé toute sa probabilité et sa estime. Qu’il goûte présentement à l’rancune de ses contradictions.

Tel un citrus pressé, Davin Akoure se présentera désormais. Le dénuement des uns chanteur le faveur des hétérogènes, Alexandre Barro Chambrier, Paulette Missambo et Guy Nzouba Ndama, la défunt trahie par icelui qui assure son succession, en poussant de prémunir ce outrage de à nous démocratie ont gagné en probabilité et en exactitude. Hein de avec bienveillant à la gardiennage d’une référendum présidentielle dite obligatoire ?

Davin Akoure, tel un citrus pressé se présentera désormais. C’est totalité. Il aurait pu allégation à ses alliés qu’un paragraphe en influence est continuellement valable au antécédent succession même lorsque c’est une référendum présidentielle à quelques tours. Il y a des symboles à ne pas altérer.

Ce d’tant avec que l’loyal de la combinaison précaution réalisait de apaiser l’impression officielle relativement à l’ajustement de à nous territoire aux libertés démocratiques en vue de l’science d’élections aux lendemains apaisées.

Davin Akoure a vu raccourci et c’est blessure par les date qui courent. Sa fin précaution semble sonnée. Laquelle attristant fin, Akoure Davin.

Par Télesphore Obame Ngomo

Directeur de l’OPAM





Départ link

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nous suivre

0FansJ'aime
3,800SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles