« Cette transition nous a habitués à dire ce qu’elle ne fait pas et à faire ce qu’elle ne dit pas »


8 mars 2023

Commentaires fermés sur Issa Kaou Djim sur la transition : « Cette transition nous a habitués à dire ce qu’elle ne fait pas et à faire ce qu’elle ne dit pas »

Le président du parti ACRT, Issa Kaou Djim dit reconnaitre avoir été longtemps roulé dans la farine par la Transition, il demande pardon à cet effet au peuple malien. Toutefois, aujourd’hui, le fervent défenseur s’est transformé en opposant farouche de la Transition. Il estime qu’il est temps de prendre le wagon de la vérité, c’est-à-dire le retour à l’ordre constitutionnel par la voie des élections transparentes et démocratiques.
 Invité dans une émission de Web TV, Issa Kaou Djim, a révélé que c’est de bonne foi qu’il s’est trompé en soutenant la transition et demande pardon au peuple malien. A l’entendre, cette Transition nous a habitués à dire ce qu’elle ne fait pas et à faire ce qu’elle ne dit pas.
Toutefois, il se félicite qu’aujourd’hui le temps lui a donné raison, au regard des difficultés que la Transition traverse en ce moment à savoir : les sanctions internationales, la cherté de la vie, la non tenue des élections, entre autres. Pour lui, nous devons œuvrer pour le retour à l’ordre constitutionnel. “Aujourd’hui, il est de mon devoir en tant que chef d’un parti politique de m’assumer en défendant le retour à l’ordre constitutionnel et le respect des paroles données”, explique-t-il.
Selon lui, demander pardon, c’est de faire preuve d’humilité et de réalisme. Cependant, Issa Kaou Djim reste convaincu que la Transition n’a pas de bilan, et qu’il faut les aider à tenir les élections.
Ibrahima Ndiaye      
 
Source: Mali Tribune
Mamadou Makadji



Source link

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nous suivre

0FansJ'aime
3,748SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles