bientôt le repos éternel pour Guy-Brice Parfait Kolélas – Jeune Afrique

A Lire


Décédé il y a dix mois, Guy-Brice Parfait Kolélas va enfin pouvoir être enterré. Vendredi 14 janvier, la justice française a autorisé son inhumation, ainsi que le demandait la veuve de l’opposant en dépit de l’opposition d’une autre partie de la famille.

Si l’âme de Guy-Brice Parfait Kolélas repose en paix depuis le 22 mars 2021, son corps, lui, n’a toujours pas été enterré. Mais cela devrait bientôt être chose faite : le 14 janvier, le tribunal de Bobigny (France) s’est prononcé en faveur de l’épouse du défunt, Nathalie. Celle-ci va pouvoir récupérer la dépouille de l’opposant congolais, conservée depuis près de 10 mois à l’Institut médico-légal (IML) de Paris, et procéder à son inhumation dans les quinze jours.

Cette décision devrait mettre un terme à la bataille qui a divisé la famille de Guy-Brice Parfait Kolélas et menaçait de tourner au tragique. « Des recours judiciaires sont encore possibles, mais l’heure est plutôt à la conciliation », veut croire un proche collaborateur de l’ancien chef de l’Union des démocrates humanistes – Yuki (UDH-Yuki), qui se dit consterné par la tournure prise par les événements, « bien loin de l’hommage mérité ».

C’était aussi l’avis du docteur Jean-François Michard. Le 22 novembre dernier, le directeur adjoint de l’IML s’était senti obligé d’adresser un courrier à la famille pour lui demander d’organiser les obsèques du disparu « d’ici au 7 décembre ». Il menaçait de demander à la mairie de la commune du Bourget, où résident les Kolélas, de s’en occuper.

Causes de la mort



Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles