avenir incertain pour les grands chantiers économiques d’Ali Kooli et Hichem Mechichi – Jeune Afrique

A Lire


Les réformes économiques entamées par le gouvernement d’Hichem Mechichi ne devraient guère survivre à la nouvelle équipe de Najla Bouden désignée le 11 octobre, tant les nouveaux ministres concernés ont eu maille à partir – idéologiquement et personnellement – avec Ali Kooli, l’ancien ministre des Finances.

Un banquier à l’Économie, une fiscaliste aux Finances, une experte du textile à l’Industrie ou encore un spécialiste de la concurrence au Commerce. Dans le gouvernement tant attendu de Najla Bouden, les profils des maroquins économiques demeurent classiques. C’est peut-être ce qu’il y a de plus surprenant de la part de Kaïs Saïed, qui dynamite la scène politique tunisienne depuis le 25 juillet et qui est connu pour son peu d’appétence pour les questions financières.

Mais classique ne veut pas dire continuité. Le précédent gouvernement de Hichem Mechichi, secondé par son ministre de l’Économie, des finances et de l’appui à l’investissement, Ali Kooli, avait lancé plusieurs chantiers d’importance. Au vu de la composition du nouveau gouvernement, ils pourraient rapidement devenir lettre morte.

Un budget 2021 à refaire



Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles