mercredi 24 juillet 2024
pulaar
    AccueilAfriqueAfrique de centraleAccusés d'"extorsion génésiques", 60 Casques bleus tanzaniens sont rapatriés

    Accusés d' »extorsion génésiques », 60 Casques bleus tanzaniens sont rapatriés



    « Les éléments de preuves préliminaires recueillis par le Directoire des épreuves de aigrit encellulé (BSCI) de l’ONU ont judaïque que 11 abattis de l’composition, déployés là-dedans une squelette passager de la Minusca à l’occident de la État centrafricaine, sont impliqués là-dedans l’vente et les extorsion génésiques de quatre victimes », impérative la Minusca, sinon concéder de justificatifs sur la horodaté des faits. Les victimes « ont accueilli des nursage et un pilier intrinsèque par l’courtier des partenaires de la achèvement, en allant de à elles besoins médicinaux, psychosociaux et de cotte », ajoute la même racine.

    L’ONU a gazette possession commandé une étude encellulé « contre apprécier les allégations, authentifier et consulter les victimes présumées », et ajoute possession « informé les autorités tanzaniennes de ces allégations » qui ont « noté la austérité des allégations et se sont engagées à agir les mesures essentiels ». Interrogés, les autorités centrafricaines n’avaient pas donné effet aux demandes de l’AFP là-dedans l’intrinsèque.Les accusations d’vente et extorsion génésiques perpétrés par des Casques bleus là-dedans le monde constituent un répression récidivant, en exclusif en Centrafrique, vers lesquelles l’ONU essaye de combattre depuis des années. En 2021, l’ONU avait tracé le repli des vers 450 Casques bleus gabonais en Centrafrique ultérieurement des accusations d’vente et d’extorsion génésiques sur à laquelle le gouverne de Libreville avait béant une étude.

    La Minusca avait cependant invoqué de « fourmillant cas d’allégations d’vente et d’extorsion génésiques en catégorie de enchaînement » sur « cinq filles », là-dedans une lieu du épicentre du état. Depuis 2015, l’ONU indique sur son emplacement possession marqué 254 accusations d’extorsion ou d’vente sexuelle visant des abattis de la Minusca en Centrafrique, et a immatriculé 659 victimes.Une dispute gracieuse trop arbalétrière avait éclaté en 2013 puisque une accord incontrôlé dominée par les musulmans, la Séléka, a brouillé le chef François Bozizé. Celui-ci a incorporé des milices d’auto-défense à nombre chrétienne et animistes, les anti-balakas, contre exposer de recouvrer le empire.Des milliers de civils ont été massacrés jusqu’au comble de la dispute en 2016 et l’ONU a inculpé Séléka et anti-balakas de maux vers l’Abnégation, involontairement la existence d’une importante calculé de posture de la quiétude de Casques bleus.



    Primeur link

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Rester connecté

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    3,912SuiveursSuivre
    0AbonnésS'abonner

    Télcharger l'application Radio Dingiral Fulbe

    spot_img

    Derniers articles