A Fleurus, pour éviter une taxe conséquente, il est de votre intérêt d’entretenir votre façade

A Lire



La Ville de Fleurus a émis une taxe à la mi-2020 qui suscite parfois des réactions. Elle a pour but de pousser les propriétaires à améliorer l’état de leur façade. L’idée est d’améliorer le cadre de vie en forçant, d’une certaine manière, les propriétaires à entretenir ces façades. Si ce n’est pas fait, on taxe. Mais on peut être aidé via des primes. La méthode est assumée et a d’ailleurs été votée à l’unanimité par le conseil communal.

Le courrier envoyé quand la façade n’est plus entretenue est un peu sec et peut surprendre. La commune le reconnaît mais elle assume par ailleurs la démarche. Selon Mickael Jacquemain (DéFI), échevin de l’urbanisme de Fleurus, l’objectif est d’améliorer le cadre de vie : « Il y avait déjà une taxe pour les immeubles délabrés et inoccupés. Le but était vraiment de pousser la réflexion un petit peu plus loin afin de travailler à une amélioration du cadre de vie d’une manière générale. »

Le but est donc d’inciter les propriétaires à agir dans ce sens et d’envisager des travaux sur la façade si nécessaire. Mais la première étape pour eux, c’est de répondre au courrier qui leur est adressé le plus vite possible. Et pour Mickael Jacquemain, « le plus simple, c’est de contacter le service logement et, à partir de là, il y a toute une démarche qui peut se mettre en place. Une démarche d’aide, de conseil, d’accompagnement aux primes de la ville et aux primes de la Région wallonne qui peuvent probablement être prises en compte pour une majorité de personnes. »

Ce n’est qu’en l’absence de réaction d’un propriétaire, et après plusieurs constats de carence étalés sur douze mois, que la taxe sera réclamée. Une taxe fixée à 180 euros par mètre de façade.





Source link

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernierr articles